lamétéo.info
Actualités

Au Bénin, une seule femme au sein du bureau de l’Assemblée nationale : ce qu’en pense le Porte-parole du gouvernement

Partager

Dans le bureau du parlement béninois, on enregistre une seule femme sur les 7 membres. Se prononçant sur les questions d’actualité, le Porte-parole du gouvernement a donné son point de vue sur le sujet.

Face à la question de la faible représentativité des femmes au sein du bureau de l’Assemblée nationale, Wilfried Léandre Houngbédji, Porte-parole du gouvernement a fait savoir que cela relève de la souveraineté des partis politiques. ” C’est le choix souverain des partis qui ont dû faire leurs arbitrages en la présence constante de ces femmes-là aussi et qui sans aucun doute n’ont pas trouvé des arguments pour convaincre les autres qu’il fallait procéder autrement ‘‘, a-t-il affirmé.

Toutefois, Wilfried Léandre Houngbédji s’est réjoui des réformes engagées par l’Exécutif qui ont permis d’obtenir un nombre important de femmes à l’Assemblée nationale ” Je crois que le pas important qui a été fait mérite d’être souligné. Passer de 16% à 26% de proportion de femmes à l’Assemblée nationale, c’est historique dans notre pays d’autant plus que par le passé, le meilleur taux qu’on ait tutoyé, c’est 9 ou 10% ”, a a-t-il soutenu avant d’ajouter: ” faire davantage de place aux femmes dans la vie sociopolitique n’est que justice. On aurait pas fait ces réformes politiques qu’on n’en serait pas là aujourd’hui. Peut-être qu’on aurait eu 4 ou 7 femmes encore aujourd’hui sur 109; on n’aurait pas progressé. Donc là, je crois qu’il y a quelque chose qui est né et une dynamique qui va se mettre en place pour qu’avec le temps, il y ait encore plus et encore plus de femmes ”.

Wilfried Léandre Houngbédji Porte-parole du gouvernement

Par ailleurs, le Secrétaire général adjoint du gouvernement et Porte-parole reste optimiste sur la forte représentativité des femmes dans les instances dirigeantes de l’hémicycle dans les prochaines années. ” Les acteurs politiques décideront après souverainement, s’il faut mettre la moitié ou le tiers co-relativement dans le bureau aussi ”, a-t-il affirmé.

Pour rappel, pour le compte de la 9è législature, Chantal Ahyi, députée du parti Bloc Républicain a été élue 2è questeur au sein du bureau de l’Assemblée nationale le 12 février dernier.

Philippe G. LOKONON

Partager

Articles similaires

Bénin : Plus de 49% des candidats admissibles au BAC, dans un contexte de Covid-19

Venance TONONGBE

CRIET : Tout savoir sur le rejet de la demande de liberté provisoire de Joël Aïvo et la réaction de Me Robert Dossou

Venance TONONGBE

Zone économique de Glo-Djigbé: de 400, le site du projet passe à 2840 hectares

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page