lamétéo.info
International

Vietnam : la raison de la démission du président Nguyen Xuan Phuc

Partager

Après son accession au pouvoir suprême en 2021, le président du Vietnam, Nguyen Xuan Phuc n’aura fait que moins de 2 ans à la tête du pays communiste. Il a démissionné dans le cadre d’une vaste purge anticorruption.

Il y a quelques jours, des rumeurs faisant état de la destitution imminente de Nguyen Xuan Phuc, président du Vietnam, ont circulé dans tout le pays et même au-delà. Des rumeurs confirmées ce mardi matin par des médias d’État qui ont annoncé de la démission du Chef de l’État communiste.

Selon France 24, ” cette annonce intervient après le limogeage en janvier de deux vice-Premiers ministres, dans le cadre d’une campagne anticorruption ”.

Nguyen Xuan Phuc “a présenté sa démission des postes qu’il occupait, quitté son emploi et pris sa retraite”, a indiqué l’agence d’État VNA.

Un départ surprenant pour le Vietnam car, inhabituel dans un pays où les changements politiques sont généralement orchestrés avec soin par le régime communiste soucieux de donner une apparence de stabilité.

Pour RFI, ” cette annonce intervient après le limogeage en janvier par l’Assemblée nationale de deux vice-Premiers ministres, Pham Binh Minh, qui était aussi ministre des Affaires étrangères, et Vu Duc Dam, principal responsable de la lutte contre le Covid-19 au Vietnam ”.

VNA a rapporté que Nguyen Xuan Phuc “a pris ses responsabilités politiques en tant que dirigeant après que plusieurs hauts fonctionnaires, y compris deux vice-Premiers ministres et trois ministres, ont commis des violations et des manquements, entraînant de très graves conséquences”.

Nguyen Xuan Phuc, 68 ans, avait été élevé en 2021 à la fonction honorifique de président après avoir reçu des louanges pour sa gestion, jugée globalement efficace, de la pandémie.

Philippe G. LOKONON

Partager

Articles similaires

La France pourrait avoir un ambassadeur au Rwanda après 15 ans de rupture diplomatique

Venance TONONGBE

12 ans à la recherche du Baccalauréat, il l’obtient enfin !

Venance TONONGBE

Ukraine : «Il est inacceptable qu’un pays de 44 millions d’habitants, nourrisse l’Afrique, un continent», dixit Paul Kagamé

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire