lamétéo.info
Actualités

Législatives janvier 2023 : Moele-Bénin lance sa campagne en promettant d’“ennoblir ” la pratique politique au Bénin

Partager

Le parti Mouvement des Élites Engagées pour l’Emancipation du Bénin (Moele-Bénin) a donné le top à la course aux législatives de janvier 2023 le vendredi 23 décembre à Dassa-Zounmè. Ennoblir la pratique politique est la devise de cette campagne électorale.

Jacques Ayadji président de Moele-Bénin indique le choix à opérer.

La cérémonie de lancement officielle de la phase de conquête de l’électorat du parti Moele-Bénin a rassemblée dans l’antre du stade municipal de Dassa-Zounmè les 218 candidats du Parti aux législatives prochaines, les militants et sympathisants du parti et venus des communes des 9ème, 10ème, 23ème et 24ème circonscriptions électorales.

Un grand meeting de lancement de campagne au cours duquel le parti de Jacques Ayadji a mis à la disposition de ses candidats les outils nécessaires pour convaincre les populations béninoises du choix de Moele-Bénin lors du scrutin électoral du 8 janvier 2023. C’était également l’occasion d’inviter les militants et sympathisants présents de vendre la marque Moele-Bénin autour d’eux de sorte qu’au soir de ce 8 janvier 2023, un raz-de-marée soit créé dans les urnes sur toute l’étendue du territoire national.

Pour les différents intervenants à la cérémonie, la participation du parti aux élections législatives du 08 janvier 2023 constitue le plus gros défi auquel le Parti doit faire face et il revient à chaque militante, militant, sympathisante et sympathisant d’œuvrer à ce que la victoire soit du côté de Moele-Bénin.

« Nous sommes un Parti politique qui a une vision claire et qui sait où il veut aller. Et vu la ferveur qui anime chacun d’entre nous, chacun d’entre vous, je ne doute pas que cette histoire sera écrite en lettres d’or », a souligné Boniface Vissoh, coordonnateur de la 9ème Circonscription électorale de Moele-Bénin. Selon lui, Moele-Bénin se retrouve aujourd’hui en position de démontrer ce qu’il vaut sur l’échiquier politique national. Et face à ce défi, il reste confiant. « Moele-Bénin sera présent à l’Assemblée Nationale, et tenez-vous tranquilles, avec un nombre de députés inattendu par les autres qui avaient eu le boulevard largement ouvert pour eux il y a quatre ans et qui pensent que les choses doivent rester ainsi. Ils espèrent le statu quo, mais le statu quo ne sera pas », explique-t-il.

Des militants debout !

Quant à Jacques Ayadji, le Président de Moele-Bénin, il rappelle que depuis 1960 jusqu’à ce jour, les acteurs politiques sont restés les mêmes. « Ils ont joué leur partition mais aujourd’hui les défis à relever ne peuvent être que du ressort de ceux qui sont concernés par ces défis », a-t-il indiqué avant d’ajouter que « Face à ces enjeux, la jeunesse doit prendre ses responsabilités et c’est ce que nous avons compris en lançant Moele-Bénin en juillet 2018. […] Moele-Bénin a pris conscience de cet objectif et travaille dans le choix des hommes et des femmes qui conduisent la barque et dans le message transmis aux militants ».

Par ailleurs, le leader du parti a fait savoir que « Moele-Bénin s’est organisé depuis sa création et sera présent aux élections législatives de 2023, après des actes manqués qui ont contribué à sa maturité. Il s’agit de la représentation nationale, là où se votent les lois et dans ce cadre Moele-Bénin a un projet de législature. Nous sommes plus que jamais convaincus, et les récents soubresauts, approximations, agitations et errements dans l’arène politique nous en donnent davantage raison, que la mandature qui s’ouvrira en 2023, sera décisive pour le devenir et le destin de notre pays ».

« Les enjeux sont donc de taille pour notre parti, qui s’est toujours illustré comme une force politique sérieuse de changement et de rupture et qui, au-delà de toutes autres considérations, a une occasion de plus, pour démontrer à l’opinion publique nationale et internationale, une image forte d’un parti patriotique, dynamique, engagé, structuré, organisé et disposant d’importants atouts et d’un potentiel humain, en capacité d’actions, d’impact et de changement positif, au sein de l’écosystème politique béninois en particulier et au sein de la société béninoise en général », a conclu Jacques Ayadji.

Le top du lancement de la campagne

La cérémonie a pris fin avec l’envoi en mission du président du parti des 218 candidats du Parti aux élections législatives du 08 janvier 2023 mais aussi chaque militante et militant quelle que soit sa localité afin qu’advienne ” l’avènement de l’idéal pour lequel travaille depuis quatre (04) le Patri Moele-Bénin ”.

Philippe G. LOKONON


Partager

Articles similaires

Média en ligne au Bénin : “La Météo” signe une convention avec la HAAC pour son existence légale

Venance TONONGBE

“Il n’y a pas de supers prisonniers” : Gérard Gbénonchi contre la proposition de loi d’amnistie de Les Démocrates

Venance TONONGBE

Cybersécurité au Bénin : 24 jeunes filles de 18 à 25 ans formées par le gouvernement

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page