lamétéo.info
Actualités

Droits fonciers des femmes au Bénin : Konrad Adenauer renforce la capacité des structures partenaires

Partager

Un atelier de renforcement des capacités sur les droits fonciers a réuni Konrad Adenauer et ses structures partenaires le jeudi 22 décembre 2022 à Cotonou. Un atelier qui s’inscrit dans le cadre du programme “Un seul monde sans faim” et qui favorise la mise en contact de ces structures avec des femmes qui interviennent dans l’alimentation et la nutrition.

Extrait audio du bilan de la mise en œuvre du projet ” EWO2 ” au Bénin

Comment faire pour que les femmes qui sont le pilier de la sécurité alimentaire puissent continuer à jouer ce rôle de sorte que les questions de faim, de malnutrition puissent être éloignées ? “ C’est la problématique objet d’un atelier de renforcement de capacités organisé par la fondation Konrad Adenauer Stiftung au profit de ses structures partenaires Andf, Widaf-Bénin, Rifonga-Bénin, Cao-Bénin, Andf et Synergie Paysanne. L’atelier qui s’est déroulé à Cotonou a mis la lumière sur les mécanismes judiciaires et alternatifs de règlement des conflits fonciers.

Mounirou Tchakondoh, Coordonnateur KAS-Bénin

“Nous avons imaginé avec certains partenaires et trouvé un mécanisme de doter quelques structures d’une plate-forme”, a déclaré Mounirou Tchakondoh, Coordonnateur KAS-Bénin à l’ouverture de l’atelier. À l’en croire, il s’agit d’une plate-forme qui sera hébergée par trois structures partenaires et qui leur permettra d’informer, d’orienter, de donner des conseils, d’assister et de former des femmes qui sont dans des situations de conflits en rapport avec le foncier afin qu’elles puissent trouver satisfaction pour continuer leurs activités économiques. “Ce n’est pas un outil qui est fait pour pouvoir créer de problème dans les familles”, a t-il insisté.

Karel Agbantè, Diercteur Général de Lift store et concepteur de la plate-forme

Karel Agbantè, Diercteur Général de Lift store et concepteur de la plate-forme a fait savoir au cours de sa présentation, qu’il s’agit d’ “une application de messagerie vocale qui va permettre aux utilisateurs notamment les femmes en milieu rural de pouvoir envoyer des plaintes en vue de solliciter de l’aide de la part des organisations qui militent à la base “. Le concepteur a aussi précisé que ces femmes pourront non seulement “déposer des messages vocaux, mais aussi recevoir de la documentation, que ce soit de la documentation texte ou audio dans le domaine du foncier, notamment l’accès aux terres pour permettre aux femmes en milieu rural de faire des productions en vue d’atteindre l’autosuffisance alimentaire “.

Présentation sommaire de la plate-forme par le concepteur Karel Agbantè, Diercteur Général de Lift store

Commencées le jeudi 22 décembre, les communications avec les différentes structures partenaires de la fondation allemande Konrad Adenauer Stiftung ont pris fin le vendredi 23 décembre 2022.

Raïssa NOUGBODOHOUE

Partager

Articles similaires

Adjaka, Togbonon, Metonou…Toutes les nominations du Conseil des ministres du 6 janvier 2021 au Bénin

Venance TONONGBE

Semaine commémorative de la CEDEAO au Bénin : Lancement d’un forum sur la participation citoyenne à l’UAC

Venance TONONGBE

Affaire Porta portty : Voici le message des Evêques du Bénin

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page