lamétéo.info
Société

Fourniture de services de nutrition de qualité aux enfants de 0 à 12 ans au Bénin : Care International Bénin-Togo restitue les résultats de la carte de performance

Partager

La ville de Dassa-Zoumè, a accueilli dans la matinée du jeudi 8 décembre 2022 l’atelier de restitution des résultats de la carte communautaire de performance ( CCP ). Un atelier qui s’inscrit dans le cadre du projet “Social Accountability for Nutrition (SA4N)” co-financé par la Banque mondiale et la Coopération suisse au Bénin.

Des participants à l’atelier

Elles sont 6 communes du Bénin ayant bénéficié du projet Social Accountability for Nutrition (SA4N) de Care international Bénin-Togo. Il s’agit des communes d’Adjohoun, d’Allada, de Djakotomey, de Gogounou, de Matéri et de Ouèssè. Représentée par leurs autorités communales dans le Chef-lieu du département des collines, elles et les points focaux des communes concernées, les ONG impliquées dans les activités de nutritions et de service de la petite enfance comprise de 0 a 12 ans, le secrétaire permanent du conseil de l’alimentation et de la nutrition et bien d’autres acteurs ont participé à l’atelier de restitution des résultats de la carte communautaire de performance le jeudi 8 décembre dernier.

Dans son allocution, Daniel Djodjouhouin, Coordonnateur programme sécurité et nutrition à Care Bénin-Togo, a fait savoir que ” cette rencontre réunit les acteurs nationaux qui suivent les résultats des différentes évaluations qui ont été faites grâce à un outil expérimenté au niveau de Care depuis maintenant plus de 20 ans […] : la carte communautaire de performance ”. Un outil qui est selon le Coordonnateur, ” une approche qui permet d’évaluer la qualité des services publics qui sont offerts aux communautés”.

Daniel Djodjouhouin, Coordonnateur programme sécurité et nutrition à Care Bénin-Togo

Pour Daniel Djodjouhouin, l’assise va permettre de définir les contours d’utilisation de l’outil qui désormais est passé ” à une phase de mise à l’échelle […] et qui permet de mettre face-à-face des utilisateurs de services et des prestataires de ces services qui entrent dans un dialogue pour véritablement réfléchir sur les goulots d’étranglement, les contraintes, les défis qui empêchent la fourniture d’un service de qualité aux populations ”.

Selon Zull-Kiff Assoumanou, gestionnaire du projet, l’objectif principal est d’ “améliorer la transparence, la redevabilité et la réactivité des services de nutrition et de la petite enfance pour les enfants de 0 à 12 ans et grâce à des mécanismes de redevabilité sociale collaborative aux niveaux national, régional et local dans six communes du Bénin.”

Zull-Kiff Assoumanou, gestionnaire du projet

Quant à Henri Valot, responsable du Programme Redevabilité de la Coopération suisse, vue l’importance de ce projet pour les bénéficiaires, a félicité Care International Bénin-Togo qui a réussi à mobiliser les financements pour sa réalisation. ” Vraiment bravo à Care Bénin Togo pour avoir réussi à avoir ce financement là. Care très rapidement a compris que, d’abord, il faut qu’on traite autrement les bénéficiaires. Les bénéficiaires, ce sont les acteurs principaux de nos programmes. Donc, ils ont commencé à transformer totalement leur vision justement du bénéficiaire ”, a déclaré le Chef service Redevabilité.

Henri Valot, responsable du Programme Redevabilité de la Coopération suisse

Alfred Acakpo, secrétaire permanent du Conseil de l’alimentation et de la nutrition à qui l’honneur est revenu de clôturer l’atelier de restitution des résultats de la carte communautaire de performance au niveau national du projet SA4N, n’a pas occulté de féliciter les différents acteurs pour la qualité des échanges et des contributions. “L’institutionnalisation de la redevabilité en matière de nutrition reste un défi majeur pour une responsabilisation des détenteurs de droit et des offreurs de services “, rappelle-t-il.

Je voudrais exhorter les différents acteurs que nous constituons ici, à mettre en œuvre les recommandations et les engagements pris au cours du présent atelier ”, a conclu le secrétaire permanent.

Frérot DANON et Didier ZINSOU

Partager

Articles similaires

Droit à la santé sexuelle et reproductive des jeunes de l’Atlantique et du Couffo : le dialogue parents-enfants, l’approche de CARE International Bénin-Togo et ses partenaires

Venance TONONGBE

Lolo Andoche organise 3 masterclasses pour débutants, pro de la mode et une surprise pour les élèves du Bénin

Venance TONONGBE

Bénin| “Nous étions une famille de dépigmentée”, des parents d’enfants de dépigmentés témoignent

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page