lamétéo.info
Actualités

Droit d’accès des femmes à la terre au Bénin : Konrad Adenauer et des élus locaux du Zou en réflexion sur des enjeux

Partager

Au Bénin, les élus locaux des communes du département du Zou doivent comprendre davantage les droits fonciers des femmes, les perturbations dans les chaînes d’approvisionnement alimentaire et la résilience des femmes en vue d’une amélioration des conditions des femmes agricultrices de leurs communes. C’est l’objectif d’un forum communal de réflexion et de dialogue organisé par la fondation allemande Konrad Adenauer Stiftung. La cérémonie de lancement des activités de ce forum a eu lieu le mercredi 23 novembre 2022 à Covè.

Elles sont 4 communes du département du Zou représentées par les maires, les secrétaires exécutifs ou les chefs de cellules agricoles à prendre part au ” forum communal sur les droits fonciers, perturbations dans les chaînes d’approvisionnement alimentaire et résilience des femmes ” organisé par la Fondation Konrad Adenauer à Covè le mercredi 23 novembre 2022. Il s’agit des communes de Covè, de Ouinhi, de Zangnanando et de Za-Kpota.

LIRE AUSSI : Agriculture au Bénin : Konrad Adenauer renforce la résilience des femmes GIE du Zou

À l’ouverture du forum de réflexion, Mounirou Tchacondoh, le Coordonnateur de Konrad Adenauer Stiftung au Bénin a justifié l’importance du choix de cette cible pour porter le message de promotion du droit foncier des femmes.

« La femme ne peut avoir véritablement accès à la terre, l’exploiter et en tirer des bénéfices si les acteurs politiques ne balisent pas un cadre juridique, institutionnel et opérationnel », a fait savoir le Coordonnateur de la KAS avant d’ajouter que « les activités qui concernent les femmes doivent être portées à la connaissance des autorités qui prennent des décisions afin de débattre de ces questions et faire en sorte que des mesures appropriées soient prises pour faciliter l’accès des femmes à la terre, aux ressources et à toutes les technologies qui y sont associées afin qu’elles en tirent le maximum de bénéfices ».

Pour le Secrétaire Exécutif et représentant du maire de Covè, « ce forum est un cadre d’échanges et de discussions important pouvant permettre de prendre des résolutions et des recommandations en vue d’inciter les populations à connaître et comprendre les droits fonciers des femmes et de les faire valoir ».

Le coordonnateur de la Konrad Adenauer Stiftung justifie le choix porté sur les élus locaux pour débattre des enjeux sur les droits fonciers des femmes, au micro de Lameteo.

Les participants au forum, conscients des enjeux liés aux droits fonciers des femmes dans leurs communes, s’engagent à faire des propositions constructives afin d’améliorer le domaine du foncier au profit des femmes agricultrices. Gérald Assogba, Chef de la Cellule communale ATDA de Ouinhi entend proposer « une entrevue avec les acteurs des Organisations Professionnelles Agricoles (OPA) de sa commune pour une reddition des recommandations issues du forum sans oublier une approche significative de la chaîne décentralisée des autorités communales et religieuses à travers des sensibilisations sur la place des femmes agricultrices dans l’économie locale ».

Des participants au forum

Pour Annie Akérébourou, agent à la Direction départementale de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche du Zou, il s’agira de « contribuer efficacement aux échanges et discussions afin d’aboutir à des résolutions adaptées au contexte dans lequel nous sommes. Lesquelles résolutions s’alignent sur les objectifs et le rôle régalien de la direction départementale de l’agriculture de l’élevage et de la pêche ».

Cette première vague du forum communal va prendre fin le jeudi 24 novembre avec des conclusions en perspective pour la deuxième vague qui va s’ouvrir le vendredi 25 novembre 2022 pour les communes de Bohicon, de Zogbodomey, de Djidja et d’Abomey.

Philippe G. LOKONON

Partager

Articles similaires

Bénin : Kemi Seba libéré après une brève interpellation à l’aéroport de Cotonou

Venance TONONGBE

Niger : la junte militaire expulse l’ambassadeur de la France

Venance TONONGBE

BAC 2023 au Bénin : voici les différents centres pour les épreuves facultatives et sportives pour tous les admissibles au plan national

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page