lamétéo.info
Actualités

UAC Bénin : autorisation de soutenance de doctorat et de master subordonnée à un rapport de l’e-plagiat

Partager

Au Bénin, à l’Université d’Abomey-Calavi, il n’est plus possible de soutenir un mémoire de master ou une thèse de doctorat sans préalablement soumettre ses travaux de recherche à un outil de vérification de plagiat. Bienvenue le quitus e-plagiat ! Une note rectorale vient d’être prise à cet effet.

Étudiants, enseignants et chercheurs savent désormais à quoi s’en tenir. Un outil de vérification de plagiat sera mise en service dès le début de l’année 2023 pour les recherches universitaires. Il s’agit de la plateforme e-plagiat.online. « Pour compter du lundi 2 janvier 2023, la délivrance des autorisations de soutenance de mémoire de master recherche seront assujetties à la présentation du rapport d’analyse du taux de similitude par la plateforme », annonce une note rectorale en date de ce 23 novembre 2023, signée par le deuxième Vice recteur, le professeur Aliou Saïdou.

Dans les détails, explique la note, « le taux de similitude doit être strictement inférieur à 20% pour toutes les écoles doctorales.»

LIRE AUSSI: Dispositif anti-plagiat dans les universités au Bénin : un logiciel de test pour les enseignants en téléchargement

Le rectorat invite donc les directeurs des écoles doctorales à disposer du rapport et du certificat de l’e-plagiat avant toute soutenance.
Pour le rectorat, la décision vise « à garantir une formation à la recherche de qualité à tout apprenant de l’UAC, tout en se mesurant aux normes internationales en la matière».

Pour rappel, le Conseil des ministre du mercredi 12 octobre 2022 avait décidé de la mise en place d’un logiciel de test de plagiat dans le cadre de la constitution de la base de données numérique du fichier national des Aspirants aux métiers d’enseignant (AME) du supérieur.


Partager

Articles similaires

Villes vertes au Bénin : 7 420 arbres à planter dans trois villes

Venance TONONGBE

Inscription en ligne au BEPC 2024 au Bénin : l’inscription à titre exceptionnel sur EducMaster prend fin à cette date

Venance TONONGBE

Présidence de l’Institut national de la femme : Huguette Bokpè Gnacadja remplace Claudine Prudencio

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page