lamétéo.info
Actualités

Budget 2023 au Bénin : Alassane Seïdou défend 64 milliards de Fcfa pour le ministère de l’intérieur

Partager

En session budgétaire ce vendredi 18 novembre 2022, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique a présenté aux membres de la Commission des finances de l’Assemblée nationale les différentes composantes de l’allocation budgétaire réservée à son département ministériel dans le projet de loi de finances exercice 2023.

Au palais des gouverneurs à Porto-Novo, Alassane Seïdou, le chargé du portefeuille ministériel des affaires intérieurs et de la sécurité publique a présenté à la représentation nationale, la prévision budgétaire de son département pour le compte l’année 2023. Un budget colossal qui s’élève à la somme de 63 milliards 571 millions 118 mille Francs CFA contre la somme de 59 milliards 853 millions 766 mille 284 Francs CFA pour le compte de l’année 2022 en cours, soit un accroissement de 6,18%. Les dépenses ordinaires prévues s’élèvent à 51 milliards 626 millions 356 mille Francs CFA et les dépenses en capitale se chiffrent à la somme de 11 milliards 944 millions 762 mille Francs CFA.

Cette cagnotte va financer un projet global qui se décline en 5 programmes majeurs à savoir : le programme de pilotage et soutien aux services ; le programme sécurité publique ; le programme protection civile, le programme affaires intérieures et le programme Gestion intégrée des espaces frontaliers.

Selon Alassane Séidou, ce « budget va permettre de réaliser des infrastructures, de construire et d’équiper des commissariats. Il va aussi nous permettre de recruter les agents de Police, les former et les positionner sur différents fronts. Ce budget va également nous permettre d’équiper en général la Police surtout en matériel roulant et au ministère de fonctionner».

La présentation faite par le ministre a aussi pris en compte la mise en œuvre des recommandations faites par les députés pour l’exécution du budget exercice 2022 du ministère de l’intérieur.

Philippe G. LOKONON

Partager

Articles similaires

Pour sauver la nature: l’église catholique du Bénin lance «Eglise verte»

Venance TONONGBE

«J’assume pleinement ma charge… »: Dr Wenceslas Mahoussi, l’ex-DA de l’ENSTIC fait son bilan en 4 points

Venance TONONGBE

Supposé détournement à la SBEE : « le gouvernement n’a pas connu de dossier SBEE » [son Porte-parole]

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page