lamétéo.info
Actualités

Législatives 2023 au Bénin : Députés et barrons de l’UP le Renouveau sans quitus fiscal, montant à payer

Partager

Au Bénin, des députés de la majorité présidentielle et des barons politiques du parti l’Union Progressiste le Renouveau (UP le renouveau), soutenant le pouvoir Talon, n’ont pas obtenu le quitus fiscal, l’une des pièces maîtresses pour participer aux élections législatives de janvier 2023.

Les députés Hougnigbo Lucien et Affo Obo Tidjani et d’autres figures politiques telles que Akouakou Rogatien ( maire en exercice de la commune de Tori-Bossito) et Yves Edgar Monnou, personnalité majeure de l’ex parti PRD, tous de l’Union Progressiste le Renouveau (UP le Renouveau), parti de la majorité présidentielle, cumulent des dettes fiscales non encore soldées.

Par exemple, pour le compte de ses entreprises, au nombre de deux, le député Houngnibo Lucien doit 679. 350.810 FCFA.
Cette situation a obligé l’administration fiscale à ne pas délivrer d’attestation fiscale à ces candidats aux législatives.

LIRE AUSSI: Législatives 2023 au Bénin : le questeur de l’Assemblée nationale et une conseillère communale du BR sans quitus fiscal

Il faut souligner que la quasi-totalité des huit formations politiques en lice sont concernées par des cas de non délivrance de quitus fiscal pour non paiement des impôts.

LIRE AUSSI: Législatives 2023 au Bénin: “Les Démocrates” est à 215 quitus fiscaux sur 218


Partager

Articles similaires

Bénin : le lac Nokoué et les lagunes de Porto-Novo bientôt réhabilités

Venance TONONGBE

Décentralisation au Bénin : A la découverte de la “puissante structure” mise en place pour le contrôle de la gestion des communes avec l’expert Hounkanlin [Audio]

Venance TONONGBE

Legislatives 2023 au Bénin: l’UDBN s’adresse à la jeunesse

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page