lamétéo.info
Actualités

Bénin : ”Pauvre”, Parfaite dieue de Banamè fait le point de ses biens et fixe un montant de 23 mille à payer par semaine

Partager

Visiblement l’heure est venue pour Parfaite autoproclamée “Dieue” et fondatrice de la Mission de Banamè de faire un bilan matériel et financier de ses biens sur la terre des hommes et demander des moyens financiers.

Les nombreuses sollicitations financières à travers quêtes, souscriptions spéciales et autres auxquelles sont soumis les fidèles de l’église de la Mission de Banamè ont fait dire à certains que la fondatrice s’enrichit sur le dos de ses ouailles. Elle est donc sortie de son silence. En effet, dans un message audio non daté, Parfaite dit être un “Dieu pauvre ” et “des pauvres” qui ne possède ni or ni argent.

« Ce ne sont pas vos sous qui font quoique ce soit dans ma vie», a d’abord affirmé, Parfaite de Banamè s’adressant à ses fidèles. Et de poursuivre : « Daagbo n’a pas un jet privé pour qu’on dise qu’il prend l’argent avec ses fidèles pour entretenir son jet. Daagbo n’a pas un bateau privé, ni des parcelles de terres. Il n’a pas de terrains que vous les hommes en possédés.»

Pour ceux qui ont du mal à s’en convaincre, Parfaite tente de donner d’autres indices de son état de pauvreté : « Daagbo ne porte ni or ni diamant. Il n’a ni compte bancaire quelque part. Il n’a pas de château à Paris ni à Monaco. Il n’a non plus de villas aux États-Unis. Il n’a rien.»

Toutefois, dieue de Banamè dit avoir une maison. « C’est seulement sa demeure de Godomey parce qu’il a besoin d’un toit. A cela s’ajoute la Cité[ le siège de son église] d’ici encore que ce n’est pas seulement pour lui. Cette cité appartient à toute la communauté. », a-t-elle expliqué.

Elle juge donc de méchants ceux qui assimilent ses demandes financières à de “l’escroquerie ”.
« Vous êtes méchants. Où est-ce que Daagbo entasse vos sous ? Allez dans toutes les banques vérifier », a-t-elle lancé.

23 mille FCFA à payer par semaine

Dieue Parfaite n’en finit pas de solliciter les moyens financiers de ses ouailles pour diverses raisons et ceci de gré ou de force dans le ton.
« Qu’est ce qui vous empêche de donner 9 mille francs chaque semaine pour les orphelins de notre communauté ?» interroge Parfaite s’adressant à une catégorie des fidèles et d’y répondre : « Je vous l’impose: 9 mille francs chacun par semaine. »

LIRE AUSSI : Pour offrir de l’emploi à plus de 500 Béninois, Parfaite dieue de Banamè dit avoir reçu moins de 200 dossiers

Et ce n’est pas tout. Ces daagbovis doivent aussi contribuer aux œuvres de la mission dans les diocèses. « Chaque semaine, chaque Daagbovi peut donner 14 mille francs. Je suis ferme la dessus. Je ne veux pas entendre que vous n’avez pas… C’est un ordre.», tranche la fondatrice de la Mission. 23 mille francs donc hebdomadairement pour cette catégorie.

Une deuxième catégorie est sommée de verser chaque soir, 600 FCFA pour les demandes de messes. Et pas question de rater le paiement même le fidèle absent à la dite messe.


Partager

Articles similaires

Souscription au capital de Ictus-Bank au Bénin : L’église catholique procède au remboursement dès septembre

Venance TONONGBE

Bénin : ce qu’ il faut retenir de la visite du Chef d’Etat-major des forces armées françaises

Venance TONONGBE

Patrice Talon réélu président : La FCBE “en prend acte ”

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page