lamétéo.info
Politique

Up le Renouveau à Zè: Les félicitations de Céphise Béo Aguiar à la délégation du parti et aux responsables de la commune

Partager

Le département de l’Atlantique accueille depuis la matinée du mercredi 19 octobre 2022 les responsables au sommet du parti Union Progressiste Le Renouveau. Après les étapes de Ouidah et d’Allada, c’est la commune de Zè qui a reçu la délégation du parti du Baobab auréolé d’arc-en-ciel, ouvrant ainsi le bal de la sixième circonscription électorale, dans l’après-midi midi de ce mercredi.

Ayant pris part à la rencontre, Céphise Béo Aguiar, cadre politique du milieu, membre de la cellule de communication du parti et de la coordination communale de Zè, a tenu, à l’issue de l’événement, a remercié le Présidium dirigé par Joseph Djogbénou et toute la délégation qui l’a accompagné. Il s’agit du deuxième vice-président Gérard Gbénonchi, du President de l’Assemblée nationale Louis Vlavonou, des députés Lucien Houngnibo et Épiphane Honfo, de la Directrice de l’Administration du parti Christelle Houndonougbo Alioza, de la Secrétaire permanente à la Communication Anique Djimadja.

Il a par la même occasion exprimé sa fierté de voir l’ensemble des leaders politiques de sa commune se donner la main pour relever les défis du parti ainsi que ceux de la région. Sa gratitude est allée à l’endroit du député Nestor Noutaï, du président Valentin Aditi Houdé, du maire Moussa Amadé, du ministre Étienne Kossi, du député Delphin Houénou, des Adjoints aux maire Antoine Houessou Bernard Houédénou et de l’ensemble des conseillers élus locaux, du porte-parole des femmes, Jeanne Houéssou, de celui des jeunes, Eustache Béhanzin, des sages, sa majesté Djomanmousso et tous les cadres de la commune.

S’inspirant des propos du Président Joseph Djogbénou lors de la rencontre, Céphise Béo Aguiar a rappelé que les défis de développement sont intimement liés aux enjeux politiques et que le pouvoir politique demeure l’instrument par excellence pour transformer positivement et durablement la société. Pour lui, l’unité politique des filles et fils de Zè est un gage majeur d’atteinte de ces objectifs et du succès de cette dynamique politique.

Alexandrine TCHEWELE


Partager

Articles similaires

Présidentielle 2021: Religieux, notables, femmes… Abomey-Calavi fait la cour à Patrice Talon

Venance TONONGBE

« Jacques Ayadji sait faire la part des choses »: Julien Kakpovi prend la défense du président de Moele-Bénin

Venance TONONGBE

Présidentielle 2021 au Bénin : Reckya Madougou, la candidate femme qui n’est pas moins homme

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page