lamétéo.info
Actualités

Agriculture au Bénin : 12 milliards de FCFA obtenus pour les secteurs du maïs et du riz

Partager

Les secteurs du maïs et du riz sont de nouveau à l’honneur au Bénin. Le Ministre d’État chargé de l’Économie et des Finances, Romuald Wadagni a procédé le samedi 15 octobre 2022 à la signature d’un accord de financement avec le Président du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID). Un accord de financement signé à l’occasion des Assemblées annuelles de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International tenues à Washington DC aux Etats-Unis.

Il s’agit d’un financement de 18,40 millions de dollars US équivalant à environ 12 milliards de FCFA, qui va contribuer à la mise en œuvre du Projet Intégré de Développement des Chaînes de Valeurs (PDICDVA). Le PDICDVA a pour but de stimuler un sous-secteur intégré viable du riz et du maïs afin de promouvoir la diversification économique, la sécurité alimentaire, les opportunités d’emploi durable et améliorer les moyens de subsistance des populations.

Signature de l’accord entre les deux parties

Ce financement permettra de mettre en œuvre diverses activités, dont : le développement et la réhabilitation de nouveaux bas-fonds avec des schémas d’irrigation adéquats, l’accès à des semences améliorées pour le riz et le maïs, la réhabilitation de routes d’accès et réservoirs d’eau, l’amélioration de l’accès aux équipements agricoles et de pré-récolte modernes, la construction et l’équipement de magasins de stockage, complexes d’étuvage du riz, aires de séchage, etc.

La zone d’intervention du projet couvre près de 70% du potentiel agricole du pays regroupant trois pôles de développement agricole que sont : pôle 1 (Vallée du Niger), pôle 2 (Alibori sud et Borgou Nord) et la partie sud du pôle 4. Elle s’étend sur 16 communes à savoir : Banikoara, Bantè, Bèmbèrèkè, Dassa, Glazoué, Kalalé, Kandi, Karimama, Malanville, N’dali, Nikki, Savalou, Savè, Sinendé et Tchaourou.

S’inscrivant dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Action du Gouvernement (PAG 2021-2026), ce projet vient renforcer les efforts du Gouvernement pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable N°2 (Zéro faim) et 12 (consommation et production durable).

Philippe G. LOKONON

Partager

Articles similaires

Talon-Les Démocrates: “Deal ou pas deal ?” [Olivier Allochemè]

Venance TONONGBE

Bénin : Reversement des AME en ACDPE, en 04 étapes selon le ministre Salimane Karimou, face aux députés

Venance TONONGBE

Assurance maladie obligatoire au Bénin : 11 maladies, 18 prestations prises en charge à 80% dans le panier de soins de base

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page