lamétéo.info
Actualités

JVF 2O22 au Bénin : la France veut « développer le volontariat pour un monde plus solidaire »

Partager

L’engagement volontaire français est célébré le vendredi 7 octobre 2022 à l’institut français de Cotonou. Il s’agit d’un événement organisé par France Volontaires, une plateforme des engagements volontaires de solidarité internationale qui valorise les différents acteurs du volontariat au Bénin et fait la promotion des différentes formes d’engagement volontaire.

Extraits des propos de Marc Vizy et Bruno Anagonou, respectivement Ambassadeur de France au Bénin et Directeur de cabinet du Ministère des petites et moyennes entreprises

« Développer le volontariat pour un monde plus solidaire ». C’est le thème qui a rassemblé les volontaires français et béninois dans la matinée du vendredi 7 octobre 2022 à Cotonou. L’édition 2022 de la Journée du Volontariat Français (JVF), parrainée par l’Ambassade de France au Bénin a réuni les acteurs du volontariat, institutionnels et associatifs, les structures d‘accueil, d’envoi, les partenaires ainsi que les volontaires locaux et internationaux. L’enjeu d’une telle journée est de montrer la valeur ajoutée de l’action des volontaires, ainsi que les impacts de l’engagement citoyen à l’international sur les sociétés, les personnes et aussi sur les communautés.

Marc Vizy Ambassadeur de France au Bénin…

« Cette édition 2022 donnera aux parties prenantes l’occasion d’aborder une nouvelle étape après les aléas de la crise sanitaire et d’évoquer les nouvelles ambitions de la France en matière de volontariat, instrument à part entière des politiques de partenariats et de développement solidaire », a déclaré Marc Vizy, Ambassadeur de la France près le Bénin avant d’ajouter qu’« une dizaine de jeunes Béninois s’envoleront bientôt pour Paris pour contribuer à l’organisation des JO Paris 2024, grâce à un projet de mobilité croisée du ministère de la jeunesse ».

Selon Bruno Anagonou, Directeur de cabinet du Ministère des petites et moyennes entreprises, représentant du ministre à cette journée, « des jeunes Béninois ont réalisé, réalisent et réaliseront encore des missions en France ».

La dimension humaine des missions favorise une coopération de proximité et une compréhension partagée des enjeux. Elle crée des liens spécifiques entre les sociétés, favorise la rencontre des cultures et l’internationalisation des territoires impliqués.

Philippe G. LOKONON

Partager

Articles similaires

À Ouidah, Christian Houétchénou élu maire haut la main avec 28 voix sur 29

Venance TONONGBE

Tête-à-tête Talon-Tinubu à Paris : « Nous sommes prêts…et personne ne doit nous séparer»

Venance TONONGBE

Législatives 2023 au Bénin : pour le renouvellement de la classe politique, MPL lance un appel

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page