lamétéo.info
Economie

Le Franc CFA pour les nuls : 3 choses à savoir sur la monnaie avec l’Ambassadeur de la France au Bénin

Partager

Monnaie commune de 14 pays africains depuis 1959, le franc CFA est étroitement lié à la France, ancien pays colonisateur. Après plus de 60 ans d’indépendance politique, le franc CFA apparaît aux yeux de certains comme un instrument de maintien des pays africains dans une situation de dépendance économique. Cette situation qui conduit à des débats passionnés. Marc Vizy, Ambassadeur de France au Bénin donne trois informations pour mieux comprendre les contours de cette monnaie, au micro de Lameteo. C’était lors de son passage à Café Médias Plus vendredi 30 septembre dernier.

Suivre ici, l’intégralité des propos de l’Ambassadeur de France au Bénin sur le Franc CFA

Convertibilité du franc CFA

« Le Franc CFA, c’est un dispositif à plusieurs pays de la zone de bénéficier d’une monnaie commune. Et la particularité de cette monnaie, c’est que sa convertibilité est garantie par la France, pas par l’Europe, par la France. Qu’est-ce que ça signifie ? Ça signifie que les pays de la zone UEMOA, ont une monnaie commune. Ce qui permet le commerce entre les pays. Et ça veut dire qu’un entrepreneur béninois qui a une usine de traitement du soja, qui a besoin d’acheter une machine en Chine, l’entreprise chinoise qui va lui fournir cette machine va lui demander de la payer en dollars. En dollars en général, parce que ce sont des transactions. Et bien, l’entrepreneur Béninois, avec son compte en Franc CFA dans sa banque affiliée à la BCEAO, grâce à la garantie de convertibilité, assurée par la France, il est sûr de disposer des dollars qui vont lui permettre d’acheter sa machine.
Allez au Nigéria, allez au Ghana et regardez le nombre d’entreprises qui sont bloquées parce qu’elles n’ont pas de dollars, pas d’Euro, pas de Yen, pas de livres Sterling pour acheter la machine à l’étranger. Il y a une part entière de l’économie bloquée à cause de ça. »

Pourquoi il n’est pas possible d’échanger des billets francs CFA en Euro ?

« Vous allez en France, vous prenez votre carte bleu. Vous avez votre compte en Franc CFA ici à Cotonou. Vous mettez votre carte bleue dans un distributeur, vous avez des Euros. Mais, c’est pas vrai pour les billets. Les billets, c’est très simple. C’est pas du tout la France qui l’interdit d’échanger le billet de Franc CFA en Euro. Ce sont les banques centrales BCEAO et la BEAC qui, pour de bonnes raisons, pour éviter une fuite des capitaux non traçables, ne veulent pas que des valises de billets quittent le Bénin, quittent la Côte d’Ivoire, quittent le Tchad et que des gens aillent échanger automatiquement dans les banques en Europe. Ça permettrait une fuite de capitaux incontrôlée et qui serait en fait, la contrepartie de trafics et d’activités illicites. Donc c’est pas la France qui l’interdit, c’est les pays membres de la zone Franc qui l’interdisent. Et à juste titre actuellement (…) C’est pour cela que les billets ne sont pas convertibles, pour éviter que des valises de billets soient transportés à travers le désert ou dans des containers à travers la mer. »

A gauche, l’Ambassadeur, Marc Vizy

La Chine, 1er bénéficiaire de la convertibilité du franc CFA

« Aujourd’hui qui sait qui en profite le plus, le pays exportateur qui en profite le plus, c’est la Chine. C’est le premier fournisseur du Bénin. Et donc, je peux vous garantir qu’ils n’acceptent pas le Franc CFA. On doit les payer en dollars. Grâce à cette garantie de convertibilité les entreprises chinoises peuvent exporter au Bénin. Et les Béninois peuvent acheter de produits chinois, Allemands, Français, Italiens, on est loin d’être les premiers bénéficiaires de ce dispositif, très loin.»


Partager

Articles similaires

Autonomisation des femmes: Les épouses de prisonniers appuyées par le Gapp-Bénin dans l’Ouemé

Venance TONONGBE

Engagement social et environnemental des entreprises: ECO-Bénin et RSE-Bénin créent l’événement

Venance TONONGBE

Bénin-Electricité: La SBEE à l’assaut contre débiteurs insolvables et fraudeurs

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire