lamétéo.info
Actualités

Éducation à la santé sexuelle dans les collèges au Bénin : le gouvernement pose un acte

Partager

Prendre des mesures pour doter les jeunes apprenants des connaissances, compétences, attitudes et valeurs dont ils ont besoin pour décider de leur sexualité afin que cela ne soit pas un frein à leur réussite scolaire. C’est l’objectif du gouvernement béninois à travers l’Institut National d’Ingénierie de Formation et de Renforcement des Capacités des Formateurs (INIFRCF) qui a procédé à Bohicon du lundi 29 août au samedi 3 septembre 2022, à l’installation des points focaux de l’Education à la santé sexuelle (ESS) dans 12 Directions Départementales des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle.

« Le gouvernement du Bénin accorde une grande importance aux questions éducatives notamment aux questions relevant de la scolarisation des filles. Il s’agit à la fois de la scolarisation des filles et de leur maintien dans le système éducatif. », a affirmé le Directeur de INIFRCF, Coovi Blaise Djihouessi, lors de l’atelier d’installation des points focaux.

L’expérimentation de l’ESS en milieu scolaire a commencé au Bénin depuis le 7 juin 2018 où le lancement officiel avait eu lieu au CEG Sègbèya dans le département du Littoral.

Blaise Djihouessi

« L’initiative a impacté le système éducatif béninois », a reconnu le directeur après cette phase expérimentale.
Elle a en effet par exemple permis la réduction des taux de grossesse en milieu scolaire. « C’est ce qui nous amène à penser à une généralisation progressive pour la simple raison que les établissements qui ne sont pas encore dans le processus perturbent les données statistiques », a-t-il justifié.

L’initiative d’ESS bénéficie de l’appui technique et financier de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas près le Bénin et part de la maternelle à la classe de terminale et se poursuivra à l’université.

Ezéchiel Bleu AMADE

Partager

Articles similaires

Terrorisme au Bénin : derrière la revendication du JNIM, se cachent des non-dits

Venance TONONGBE

Parrainage à la présidentielle au Bénin : « Iréné Agossa a une morale saine » (État major du duo Kohoué-Agossa)

Venance TONONGBE

Faux enlèvements et rançons au Bénin: « C’est un dysfonctionnement au niveau de la relation familiale », analyse le psychologue clinicien Raoul Satondji

Venance TONONGBE

1 Commentaire

Pothin septembre 5, 2022 at 10:27

Excellente mesure prise par le gouvernement.

Reply

Laissez un commentaire