lamétéo.info
Actualités

“On n’envoie plus les petites filles pour acheter..” “ Jamais acheter la nuit”: Face aux cas de viol à Abomey-Calavi, des mères prennent des dispositions

Partager

Au Bénin, si on enregistre des cas de viol sur mineure, pour la commune d’Abomey-Calavi semble être plus récurrents. Une équipe de LaMétéo est allée à la rencontre des mères de familles mardi 30 août 2022. Elles livrent des dispositions mises en place pour protéger leurs filles contre d’éventuel cas de viol sur mineure.

Nous sommes à Abomey-Calavi, la cité dortoir, à environ 10 kilomètres de Cotonou la capitale économique. Il est 16 heures. Une dame. La trentaine. Assise devant ses marchandises d’ignames, elle est entourée de ses deux filles âgées de 4 ans et 12 ans. Pas question de les laisser se promener malgré les vacances. Et pour cause : les cas de viol sur mineure qu’enregistre Abomey-Calavi hantent la population. Dans les quartiers Tankpè, Agori et Zogbadjè, des mères se sont confiées à Lameteo sur ce qu’elles font pour protéger leurs filles. A écouter ici.

Ezéchiel Bleu AMADE et Raïssa NOUGBODOHOUE

Partager

Articles similaires

Bénin : La Mairie de Parakou aux mains de la mouvance

Venance TONONGBE

Application de la loi sur la suspension d’exécution de peine au Bénin: Voici ce que les potentiels bénéficiaires doivent faire

Venance TONONGBE

Afrique : Plus d’un adolescent sur 10 consomme des produits du tabac [l’OMS]

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page