lamétéo.info
International

UNICEF : 18 millions de dose de vaccins antipaludiques pour l’Afrique

Partager

Des vaccins antipaludiques du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) sont destinés à des milliers d’enfants africains supplémentaires. Une œuvre humanitaire qui s’inscrit dans le programme de lutte contre le paludisme en Afrique de l’UNICEF.

«Près de 18 millions de doses de vaccins RTS,S/AS01 seront administrés aux enfants de moins de 5 ans supplémentaires en Afrique au cours des 3 prochaines années». C’est l’annonce faite par l’Unicef ce mercredi 17 août 2022.

L’organisation onusienne annonce avoir signé un contrat historique d’une valeur de 167, 4 millions d’euros avec la société GSK, le fabriquant du tout premier vaccin antipaludique au monde. Une action humanitaire qui permettra de protéger des milliers d’enfants africains contre les affres du paludisme, l’une des causes de la mortalité infantile en Afrique. Pour Etleva Kadilli, Directrice de la Division de l’approvisionnement de l’Unicef, « le déploiement de ce vaccin encourage clairement les développeurs de vaccins antipaludiques à poursuivre leurs efforts, les vaccins contre le paludisme étant nécessaires et attendus».

Le Directeur exécutif de Gabi Seth Berkeley indique que c’est «grâce au contrat conclu par l’Unicef, nous bénéficions désormais d’une vision plus sûre des approvisionnements et pouvons ainsi nous rapprocher de notre objectif visant à fournir ce vaccin qui sauve des vies aux personnes qui en ont le plus besoin. Avec l’accélération de la fabrication, nous espérons que l’augmentation des volumes fera durablement baisser les prix».

Il faut noter que l’Unicef a accéléré les négociations d’achat afin d’éviter tout retard dans la fourniture de doses disponible pour protéger les enfants vulnérables.

Honorine HOUETO

Partager

Articles similaires

Ukraine :« Il faut chercher une solution diplomatique », préconise Marine Le Pen

Venance TONONGBE

Italie : Le Premier Ministre Mario Draghi jette l’éponge

Venance TONONGBE

Macron sur la politique africaine : « On vit chez les fous si on cède aux arguments des prétendus panafricains »

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page