lamétéo.info
International

Barkhane fait ses adieux au Mali

Partager

Après 9 années passées au côté des forces armées maliennes dans la lutte contre le djihadisme dans le grand Sahara, le dernier régiment de la force française barkhane a quitté le pays d’Assimi Goïta dans la matinée du lundi 15 août 2022.

Selon le communiqué officiel de l’Etat-Major de l’armée française, ce départ fait suite à la décision du président français Emmanuel Macron le 17 février dernier, d’expédier la force anti-djihadiste hors des frontières maliennes. « Un défi militaire logistique majeur relevé, en bon ordre, en sécurité et en transparence » par ces soldats en six mois, informe le communiqué.

Une conséquence de la dégradation des relations entre Paris et Bamako. Sur le sol malien, Barkhane a connu des succès, notamment la neutralisation d’Abdel Malek Droukdel, le chef d’AKIMI en avril 2021 et celle d’Abou Walid Al Sahraoui, l’émir de l’Etat Islamique au Maghreb. Des succès qui n’ont pas mis fin à l’expansion du djihadisme au sud du Sahara. De la base opérationnelle de Gao au Mali, barkhane s’est repliée au Niger d’où elle va désormais poursuivre la lutte anti-djihadiste dans la zone des 3 frontières.

Philippe LOKONON


Partager

Articles similaires

L’Armée ivoirienne remet un soldat malien à l’Ambassade du Mali en Côte d’Ivoire pour une affaire de “boisson frelatée”

Venance TONONGBE

Le colonel putschiste Ibro Amadou du Niger : “Le combat ne s’arrêtera que le jour où il n’y aura plus aucun militaire français au Niger”

Venance TONONGBE

Endetté jusqu’au cou, ce pays africain se déclare en défaut de paiement de ses créances

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page