lamétéo.info
International

Sénégal : « Nous savons ce qu’il vit et ce qu’il ressent. On ne peut pas gagner tout le temps », Ousmane Sonko à Macky Sall

Partager

Alors que la victoire de l’opposition sénégalaise aux législatives du dimanche 31 juillet se confirme, le très populaire Ousmane Sonko s’exprime par rapport à l’état d’âme de Macky Sall. Entre analyse des résultats et appel à ne pas les truquer, l’opposant sénégalais invite le Président sénégalais à faire preuve de dignité et de grandeur.

«Nous savons ce que vous ressentez… Mais faites preuve de grandeur et de dignité! », c’est l’appel de Sonko à Macky Sall qui vient de perdre la majorité au parlement selon les chiffres issus des législatives du dimanche dernier.

Fort de cette victoire, l’opposant sénégalais exprime sa satisfaction et ne fait aucune concession : «Nous avons gagné les élections, ils ont eu 127 députés en 2017, en 2022, Ils se retrouvent avec 82, c’est parce que vous avez perdu et devant nos suppléants ».

«Nous avons pu faire savoir aux Sénégalais, le bilan négatif de Macky Sall avec sa mal gouvernance qui a fini par les ronger. Macky Sall a déconstruit notre paix et cohésion sociale. À travers cette inter coalition, nous avons pu conscientiser les sénégalais sur les dérives du régime », poursuit-il sur un ton moralisateur, comme pour rappeler à l’opinion les raisons de cette perte de la majorité parlementaire par la mouvance présidentielle.

Quand bien même cela, Ousmane Sonko rassure : «Nous ne sommes pas là pour bloquer la marche du gouvernement, mais juste poser l’équilibre et se passer de cette majorité mécanique qui a longtemps marqué la marche de l’Assemblée nationale. Il faut que les dirigeants apprennent à rendre compte et c’est pour cela que nous voulons vous soutenir à l’Assemblée nationale».

Mais dans la foulée, il avertit: «Nous n’accepterons jamais ça. C’est une entreprise de fraude massive que ces gens sont en train de mener. Mais cela n’a rien à voir avec le Fouta, c’est une tentative de fraude que nous avons comprise» avant de conclure : « Nous savons ce qu’il vit et ce qu’il ressent. On ne peut pas gagner tout le temps »

Raoul HOUNTONDJI

Partager

Articles similaires

Ukraine : La guerre pourrait durer «des années», selon le chef de l’Otan

Venance TONONGBE

Retour à Abidjan du premier ministre Patrick Achi après les soins à Paris : « Tout va bien ! »

Venance TONONGBE

Haïti a inhumé son président, Jovenel Moïse, ce jour

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire