lamétéo.info
Actualités

Bac 2022 au Bénin : Avec 18,22 de moyenne, la 1ère des filles honorée

Partager

Hier 03 août 2022, les ministres béninois Véronique Tognifodé, Eléonore Yayi Ladékan et Kouaro Yves Chabi ont rendu hommage à Laurence Evania Gbayé, la première des filles au Baccalauréat session 2022 en présence de ses parents. C’est au cabinet de la ministre Véronique Tognifodé que la rencontre s’est tenu.

C’est pour encourager Laurence pour ses efforts, féliciter ses parents pour leur précieux accompagnement et motiver les autres filles du Bénin à faire de même, que Madame Véronique TOGNIFODÉ, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance et ses collègues Madame Eléonore YAYI LADEKAN, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et Monsieur Kouaro Yves CHABI, Ministre de l’Enseignement secondaire, de la Formation Technique et Professionnelle l’ont reçue en audience, ce mercredi 03 août 2022 en présence de ses parents.“, peut-on lire sur le site du gouvernement. Ces autorités ministérielles ont reconnu le mérite de l’excellence de cette fille de 16 ans à l’examen du Baccalauréat session 2022 série C, avec une moyenne de 18,22. Et de poursuivre :

“Son succès et la place de choix qu’elle a occupée à cet important examen et surtout dans une série scientifique répondent clairement à la vision du Gouvernement qui prône depuis quelques années, l’excellence des filles en milieu scolaire, notamment celles qui ont opté pour les séries et filières scientifiques.”.

Le gouvernement béninois entend donc encourager et accompagner les filles à exceller dans les matières scientifiques. D’ailleurs, “le Gouvernement continuera de mettre en place les mécanismes nécessaires pour faciliter la scolarisation, le maintien et l’excellence des filles à l’école.”, rassure Eléonore Yayi Ladékan, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Pour la lauréate Laurence Gbaye, cette performance est un fruit du travail rigoureux et de la foi en soi. Elle exhorte ses camarades à embrasser les filières scientifiques. Car, il n’y a rien de sorcier, conseille-elle.

A cette occasion, les parents de la fille honorée ont aussi témoigné de leur gratitude. Ils remercient “les efforts du Gouvernement, d’abord pour le bon déroulement de l’année scolaire et ensuite pour les autres moyens mis en œuvre pour la protection des jeunes filles en milieu scolaire.”, rapporte le site.

Didier ZINSOU

Partager

Articles similaires

Restitution des œuvres d’art au Bénin par la France: Talon n’est “pas satisfait”

Venance TONONGBE

Bénin – Route des pêches : Chambres de passage et paillotes démolies, les promoteurs en larme

Venance TONONGBE

Une entreprise recrute des dormeurs professionnels comme employés

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire