lamétéo.info
Actualités

Électricité pour tous au Bénin : les frais du raccordement réduits de 85.000 à 20.000 FCFA

Partager

Au Bénin, les frais du raccordement au réseau électrique sont passés au quart du montant actuel, soit de 85. 000 à 20.000 FCFA. Objectif, démocratiser l’accès à l’électrification.

« Partout sur le territoire national et à partir du dernier poteau électrique avant votre maison, vous n’avez pas à payer au delà de 20.000 franc sur la période 2022-2023.» Voilà la bonne nouvelle de Wilfried Léandre Houngbédji porte-parole du gouvernement qui réjouira les consommateurs béninois.

En effet, en Conseil des ministres de ce mercredi 6 juillet 2022, le gouvernement du Bénin, dans sa politique de raccordement au réseau électrique pour la période de 2022 à 2026, a réduit drastiquement les frais à payer pour avoir accès à l’électricité. Alors qu’il avait déjà décidé la réduction à 25.000 FCFA des frais de branchement en milieu rural, le gouvernement diminue à nouveau lesdits frais sur l’ensemble du territoire national et pour tous les ménages. Ainsi, de 2022 à 2023, le coût est fixé à 20.000 FCFA.

Et à partir de 2025, « la politique prévoit que l’accès aux maisons sera gratuit donc zéro franc.» « Vous aurez seulement à payer, les frais de contrôle des installations intérieures», promet Wilfried Léandre Houngbédji.

Quant à la qualité et la disponibilité de l’énergie électrique, le Porte-parole du gouvernement rassure : « Les efforts que nous avons faits entre 2016 et 2020 pour porter le niveau de satisfaction de nos besoins intérieurs de zéro à au moins 60℅ vont dans le sens de garantir la disponibilité de l’énergie électrique en qualité à nos concitoyens. Les efforts qui sont faits dans le cadre de l’exécution du PAG 21–26 pour atteindre l’autonomie vise à conforter, à renforcer l’existant pour qu’à terme, nous soyons totalement autonomes en matière de disponibilité énergétique».

Il ajoute par ailleurs qu’«en plus des investissements structurants qui sont faits pour la production, le gouvernement investit massivement dans les infrastructures de transport, lesquelles en l’état (…) étaient restées dans une certaine vétusté au regard du montant de leur réalisation et des exigences du moment ».


Partager

Articles similaires

Bénin| Volontariat de jeunes: l’OBSVJ en action pour un service de qualité

Venance TONONGBE

Le point du Conseil extraordinaire des ministres du Bénin sur la menace sécuritaire

Venance TONONGBE

Manifestations contre le pouvoir Talon : Moele-Bénin réagit aux violences

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire