lamétéo.info
Actualités

Fonds Covid-19 au Bénin: Ce que disent la Cour et le Gouvernement de sa gestion

Partager

Au Bénin, la Cour des comptes s’est dite satisfaite des éléments de réponses apportées par des structures nationales après la transmission d’un rapport provisoire d’audit des dépenses effectuées dans le cadre de la gestion du Covid-19 par le gouvernement. Dans Ledit rapport provisoire, la Cour avait réclamé des informations additionnelles pour établir son rapport définitif au gouvernement.

« Aux termes de l’examen de la Cour, aucune irrégularité significative n’a été relevée s’agissant des processus et des justifications des opérations de dépenses.» Voilà ce que l’on peut retenir du communiqué de presse de la Cour des comptes du Bénin suite à la transmission au gouvernement le 14 juin 2022, de son rapport définitif de l’audit des dépenses effectuées dans le cadre de la gestion du Covid-19. Selon le communiqué de presse, la Cour se dit satisfaite des réponses apportées aux questions soulevées dans le rapport provisoire.

«Le rapport définitif a été ainsi élaboré sur la base d’informations additionnelles reçues des structures nationales. Ces informations ont permis à la Cour de trouver satisfaction à l’essentiel des préoccupations soulevées dans le rapport provisoire.», indique le communiqué de presse.

Des membres du gouvernement et le Porte-parole en conférence de presse sujet le sujet

Le rapport provisoire, la polémique et la réaction du gouvernement

Plus de 380 milliards de francs CFA de dépenses non justifiées. Voila la conclusion à laquelle avait abouti le rapport provisoire de la Cour des comptes sur la gestion des fonds Covid-19. Mais en réagissant à ce chiffre qui fait polémique dans l’opinion, hier mercredi 15 juin 2022 , en conférence de presse, animée par le ministre d’Etat en charge de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni, le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin et le Porte-parole du gouvernement, Wilfried Houngbédji, le gouvernement a montré qu’il n’y a ni anomalies ni détournements. Le ministre des finances s’est basé sur le rapport provisoire aux pages 14 et 15 qui indique que les dépenses exécutées s’élèvent à 453 564 176 344 FCFA et que la Cour a validé des dépenses pour un montant de 67 880 019 890 FCFA justifiés. Ce qui justifie alors l’écart de 385 684 156 454 FCFA. Or à la page 46 du même rapport , « la Cour indique que le récapitulatif total de dépenses exécutées s’élèvent à 317 milliards ( 317 573 635 FCFA plus précisément ) » . « Quand on compare les 317 milliards au 68 milliards ( 67 880 019 890 FCFA, plus précisément ) de dépenses validés par la Cour, ça laisse un écart de 249 milliards », relève Wadagni en soulignant que les 453 564 176 344 FCFA que le ministère des finances a déclaré à la Cour des comptes le 31 décembre 2021, n’était que le montant prévisionnel. Autrement dit, il y avait à la fois des dépenses déjà exécutées et une prévision des dépenses à venir.

Pour rappel, c’est le ministère de l’Economie et des finances qui avait commandité ledit rapport sur la gestion des dépenses liées à la Covid-19.


Partager

Articles similaires

Institut national de la femme : « Pas un organisme juste pour garnir le décor », précise Wilfrid Léandre Houngbédji, Porte-parole du gouvernement béninois

Venance TONONGBE

Bénin: François Awoudo et Michel Tchanou signent “Lutte contre la corruption sous la Rupture, réformes et grands procès”

Venance TONONGBE

Bénin | Les 50 meilleurs élèves de l’Atlantique au BEPC 2020

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page