lamétéo.info
Actualités

Représentativité des syndicats au Bénin : Chadaré réagit à propos de l’adoption des décrets

Partager

La séance du Conseil des ministres du mercredi 11 mai 2022 a été l’occasion pour le gouvernement d’adopter divers actes réglementaires organisant les rapports entre l’administration et les organisations syndicales ou patronales concernées. Le secrétaire général de la Confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin (Cosi-Bénin) Noël Chadaré a exprimé son satisfecit à cette décision du gouvernement qui rétabli les confédérations dans leur droit.

« Nous éprouvons un sentiment de satisfaction. Nous avons fait les élections professionnelles depuis plus d’un an. Lorsqu’on a donné les résultats, on a constaté, à l’exception de la commission tripartite (Commission nationale permanente de négociation gouvernement – centrales syndicales et organisations patronales), que les autres commissions fonctionnaient comme si on n’avait pas fait d’élections professionnelles », a déclaré Noël Chadaré chez nos confrères de Fraternité. Pour lui, « le gouvernement a fait un pas dans la bonne direction ».

Cette décision du gouvernement qui a rencontré l’approbation de Noël Chadaré n’est pas une fin en soi. « Nous ne devons pas être dans une position de triomphateurs. Nous ne devons pas ignorer les autres organisations syndicales qui ne sont pas représentatives. Nous avons aussi besoin de tenir compte d’eux. On va continuer de travailler avec eux », a-t-il promis.

Le Conseil des ministres a adopté mercredi 11 mai, les décrets portant organisation et fonctionnement de la Commission nationale de sécurité et de santé au travail, modification du décret n°2019-458 du 9 octobre 2019 relatif aux attributions, à l’organisation et au fonctionnement du Comité consultatif paritaire de la fonction publique, modifiant et complétant celui n°2014-315 du 6 mai 2014 sur les modalités d’application de la loi n°2012-36 du 15 février 2013 portant création de la Commission béninoise des Droits de l’Homme, puis de celui fixant les modalités de répartition des sièges des représentants des travailleurs et des employeurs au sein du Conseil d’administration de la Caisse nationale de Sécurité sociale.

La demande de l’adoption de ces textes depuis les élections professionnelles, il y a plus d’un an, restée constante dans les plateformes revendicatives des centrales et confédérations syndicales a été soumise au Chef de l’État lors de la rencontre gouvernement syndicat du 26 avril dernier.

Joseph TOMONDJI

Partager

Articles similaires

Résultats Bac 2023 au Bénin : voici comment consulter

Venance TONONGBE

BAC 2023 au Bénin : voici les différents centres pour les épreuves facultatives et sportives pour tous les admissibles au plan national

Venance TONONGBE

Législatives 2023 au Bénin: Ce que compte faire la FCBE pour l’indépendance des institutions

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page