lamétéo.info
Actualités

Baromètre des Médias Africains 2021 : voici ce que révèle le rapport sur les médias du Bénin

Partager

Rendu public le jeudi 24 mars 2022, lors d’un débat sur le thème «La viabilité des médias numériques au Bénin », le rapport du Baromètre des Médias Africains (BMA) Bénin 2021 a révélé le visage des médias béninois.

De la présentation des conclusions, Dorice Djèton l’une des panelistes ayant participé à l’élaboration du rapport du Baromètre des Médias Africains Bénin 2021, on retient 4 points clés : la liberté d’expression, y compris la liberté des médias, est effectivement protégée et promue, le paysage médiatique, y compris les nouveaux médias, est caractérisé par la diversité, l’indépendance et la durabilité, la réglementation sur la diffusion est transparente et indépendante et enfin, les médias appliquent des normes professionnelles élevées.

De ces 4 points, on retient que « les médias font généralement une couverture à la carte qui n’est pas souvent équitable pour toutes les minorités. Les radios diffusent des informations et programmes en langues locales et nationales qui prennent en compte les minorités linguistiques». De même, «le niveau de traitement de l’information n’obéit pas souvent aux principes de base d’exactitude et d’équité dans les médias. Surtout dans les medias en-ligne, à l’exception d’un petit nombre(…) le traitement de l’information est assez déséquilibré avec une violation flagrante des règles d’éthique».

Dorice Djèton

Par ailleurs, « le niveau des salaires et les conditions générales de travail des journalistes et des autres professionnels des médias sont à minima». Enfin, selon le rapport, «les journalistes et autres professionnels des médias sont organisés en syndicats et en associations professionnelles qui défendent leurs intérêts, mais pas de manière effective».

Quid du débat

Sous la modération du journaliste, Vincent Aguè, le débat sur le thème « La viabilité des médias numériques au Bénin» a réuni autour d’un panel des personnalités à savoir : le manager de Reporter Bénin Monde, Pesce Hounyo, le Dr Marius Dossou-Yovo, expert en Droit du Cyberespace et ancien secrétaire général adjoint de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (Haac), le Secrétaire général de l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb), Jean-Claude Dossa, et le directeur général de Bénin web TV, Paul Arnaud Deguenon.
Il ressort du débat que l’accessibilité des médias numériques n’est pas garantie au Bénin et ceci à cause de l’environnement juridique non sécurisant, du modèle économique non adapté, de la multiplication des médias numériques sans aucune étude de marché et de la faiblesse du marché de publicité. Toutefois, les médias en ligne sont porteurs d’espoir.

C’est pour cela qu’il ressort des discussions qu’il faut une unité d’actions des médias numériques a fin de défendre leur cause. L’ancien secrétaire général adjoint de la Haac, quant à lui, a insisté sur la formation continue des journalistes. Il propose par ailleurs la mutualisation des ressources pour constituer de puissants groupes et également appelle à la responsabilité pour éviter des sanctions.

Les invités au lancement

Notons que le Baromètre des Médias Africains est un mécanisme d’analyse et d’évaluation des médias d’un pays afin d’encourager les décideurs à faire des reformes dans le domaine des médias pour le bien de tous. Il est mis en place par la Fondation Friedrich Ebert Stiftung l’Institut des Médias de l’Afrique Australe en 2004. Déjà 30 pays africains ont été déjà une fois évalués. Le lancement officiel du Baromètre des médias africains a eu lieu à l’Université d’Abomey-Calavi avec comme pour hôte, L’Ecole nationale des sciences et techniques de l’information et de la communication (Enstic).

Ignace AIFFAN

Partager

Articles similaires

Le gouvernement prend une mesure en faveur des Béninois de l’étranger

Venance TONONGBE

Reckya Madougou en prison: Ce qu’en pense la députée Mariama Baba Moussa Soumanou

Venance TONONGBE

Électricité pour tous au Bénin : les frais du raccordement réduits de 85.000 à 20.000 FCFA

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page