lamétéo.info
Actualités

Classement 2021 des pays démocratiques : le Bénin, entre démocratie et régime autoritaire

Partager

Dans son rapport 2021 sur la démocratie dans le monde, L’Economist Intelligence Unit (EIU), fait l’état des lieux de la démocratie sur le continent au cours de l’année 2021 et démontre un recul de la pratique réelle du modèle démocratique sur ce continent où le Bénin, à mi-chemin entre régime démocratique et régime autoritaire, occupe la 21ème place et la 106è sur le plan mondial.

« Seule Maurice se retrouve dans la catégorie ‘’ pleine démocratie’’, six pays africains sont des démocraties imparfaites, 16 (dont le Bénin Ndlr), sont hybrides (à mi-chemin entre régime autoritaire et démocratie), tandis que les 27 autres sont classés dans la catégorie régime autoritaire », renseigne le rapport. Basé sur une étude ayant pris en compte 50 pays d’Afrique sauf les Seychelles, le Soudan du Sud, la Somalie et Sao Tomé-et-Principe, le rapport de L’Economist Intelligence Unit (EIU) indique, selon l’Agence Ecofin que « 16 des 44 pays d’Afrique subsaharienne ont enregistré une baisse de leur score, les plus importantes étant la Guinée (-0,80) et le Mali (-0,45) descendant respectivement aux 147è et 119è places. Suivent le Bénin (-0,39), le Congo-Brazzaville (-0,32) et l’Angola (-0,29) ». Ce rapport classe le Bénin 106è sur le plan mondial, et 21ème sur le plan africain. Selon le média, il « démontre comme en 2020, que la démocratie a globalement reculé dans le monde, sur le continent africain et plus particulièrement en Afrique subsaharienne », et précise que «  le score moyen de la région est tombé à 4,12, l’année dernière contre 4,16 en 2020 ». Selon cette étude, « Plus de la moitié des pays de la région subsaharienne (23) sont considérés comme des régimes autoritaires ». Le rapport pointe du doigt, selon Ecofin, « la détérioration des performances dans les domaines du processus électoral et du pluralisme, des libertés civiles et de la culture politique, la recrudescence des coups d’Etat, sur fond de tensions sécuritaires, ayant ébranlé les systèmes démocratiques des pays de la région », comme responsables de cette baisse du score de démocratie en Afrique subsaharienne. Il reconnaît toutefois que « malgré ces mauvaises performances, 14 pays de la région ont enregistré une amélioration de leurs scores, au cours de l’année écoulée ». C’est le cas entre autres de « la Mauritanie, sortie de la catégorie des régimes autoritaires pour se classer parmi les régimes hybrides, de la Zambie qui a gagné 0,86 point grâce au déroulement de l’élection présidentielle d’août 2021 qui a abouti à une transition pacifique du pouvoir entre le président sortant Edgar Lungu et son adversaire, l’opposant historique Hakainde Hichilema, alors que des tensions semblaient imminentes ».

Lire ici le rapport

Joseph TOMONDJI

Partager

Articles similaires

Moele-Bénin : « Nous sommes de coeur et d’esprit avec vous pour le meilleur et le pire », l’ancien maire Boniface Vissoh et des ex-FCBE se rallient

Venance TONONGBE

Augmentation illégale du prix du gaz au Bénin : L’appel du gouvernement aux consommateurs et aux distributeurs

Venance TONONGBE

Au Bénin, Paul Kagame à Sèmè City : voici son engagement pour la promotion des jeunes talents africains

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page