lamétéo.info
Actualités

Les occupants illégaux de la bande côtière à l’Est de Cotonou ont 4 jours pour libérer les lieux

Partager

Dans un communiqué en date du 07 Février 2022, le Ministère en charge du cadre de vie somme les occupants illégaux de la bande côtière située à l’Est de Cotonou en partant du chenal, à libérer les lieux au plus tard le 11 février prochain.

« Je demande instamment aux occupants de la bande côtière située à l’Est de Cotonou en partant du chenal de prendre toutes les dispositions qui sont de leur ressort pour libérer les sites concernés au plus tard le vendredi 11 février 2022 », ordonne le ministère du cadre de vie dans son communiqué qui condamne cette recolonisation sauvage des périmètres reconstitués de la bande côtière et dédiés à des aménagements balnéaires, par des pêcheurs et riverains. « Cette occupation illégale constitue  une entrave au déroulement normal des différents projets qui sont en cours pour améliorer notre cadre de vie et promouvoir une économie résiliente et durable dans notre pays », prévient le communiqué et de durcir le ton: « des dispositions seront prises pour faire libérer lesdits sites et les remettre aux entreprises en charge de différents projets inscrits au Programme d’Action du Gouvernement (PAG) dans cette zone ».

Joseph TOMONDJI

Partager

Articles similaires

Pas de nouvelle forme de COVID-19 au Bénin : le ministre de la santé rassure les Béninois

Venance TONONGBE

Lutte contre le terrorisme au Bénin : les Evêques disent faire “un travail discret”

Venance TONONGBE

Bénin | Direct-Aid offre des équipements de transformation agro-alimentaire aux populations d’Adounko et de Houndodji

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page