lamétéo.info
Politique

Congrès extraordinaire de Moele Bénin: Les congressistes mieux outillés pour la poursuite de leur engagement

Partager

Les membres du Parti Mouvement des élites Engagés pour l’émancipation du Bénin (MOELE-Bénin) ont tenu leur troisième Congrès extraordinaire à Dassa Zoumè les 29 et 30 janvier 2022. Les activités de ce congrès se sont articulées autour de cinq points qui ont permis aux congressistes d’être mieux outillés sur des thématiques variées afin de mieux poursuivre la lutte pour les idéaux prônés par le parti.

Plusieurs déclarations ont marqué la cérémonie d’ouverture de ce congrès qui a réuni plusieurs couches de la population. Dans son intervention, l’ancien ministre et sympathisant de MOELE Bénin, Gustave Sonon a salué la détermination du bureau à surmonter les obstacles. « Malgré tous les obstacles qui jalonnent votre parcours, vous arrivez à transcender toutes ces divergences et maintenir toujours haut le flambeau du parti » s’est-il réjoui. Il sera suivi de plusieurs autres intervenants dont Laurent Zomai qui rappelle aux participants leur mission « d’ambassadeurs de la transformation du Bénin ».

Le Président Jacques Ayadji et la vice-présidente de Moele-Bénin, présents au congrès

Abordant le premier point inscrit au titre des activités de ce congrès qui est l’exposé du Programme d’Action du Gouvernement (PAG) 22-26, le secrétaire général adjoint du gouvernement Wilfried Léandre Houngbédji leur a exposé le Programme d’action du gouvernement pour le quinquennat 2021-2026. Dans son exposé, il a indiqué que le PAG 2 est articulé autour de trois piliers avec 342 projets dont 153 nouveaux et 189 en cours au titre du PAG 1. Il est revenu sur l’effort exceptionnel accompli par le gouvernement pour concrétiser les projets inscrits au PAG 1 couvrant la période 2016-2021. Il a également mentionné les investissements massifs dont la résultante est la création de nombreux emplois. Le PAG II contribuera selon lui à accélérer la croissance économique par la consolidation des acquis du quinquennat précédent. Tout en insistant sur le caractère hautement social du PAG II, il précise qu’il s’agit d’un social structuré et structurel.
Abordant le deuxième point, le compte-rendu des travaux du 3e Conseil national du parti, Juste Agnoro, secrétaire général du parti, a présenté à l’assistance de façon chronologique, les activités de Moele-Bénin au cours de l’année 2021. Elles se résument à diverses activités menées jusqu’au parrainage de la 6e édition des Olympiades Bountou par le président Jacques Ayadji, le troisième conseil national à Azovè, la réception des déclarations officielles de ralliement de plusieurs personnalités et mouvements politiques. Les congressistes ont marqué leur satisfecit par les félicitations adressées au président du parti pour sa clairvoyance et son leadership avérés qui ont permis à Moele-Bénin depuis sa création, d’enregistrer dans ses rangs beaucoup de personnalités et mouvements politiques. Ils ont également entériné l’élection intervenue au Conseil national d’Azovè, pour pourvoir aux postes vacants dans le Bureau politique national.

Des congressistes

Le troisième point des travaux de ce congrès, la relecture et l’amendement des textes fondateurs du parti a permis l’examen et l’adoption des modifications apportées aux statuts et règlement intérieur du parti et qui portent entre autres sur la suppression des coordinations départementales, l’érection des circonscriptions électorales en coordinations, l’interdiction de cumul de postes de coordonnateur au niveau des arrondissements ainsi qu’au niveau des échelons inférieurs, une révision du montant des cotisations des membres selon la position du militant dans les instances du parti.
Le dernier point des activités du congrès, la présentation des résultats des travaux de traduction des textes du partis en langues locales à permis à la mission à qui cette tâche est confiée de présenter les résultats de ses travaux qui consistent en la traduction des textes (statuts et règlement intérieur), de la devise et du slogan du parti dans dix (10) langues parlées au Bénin. Ces langues sont le fongbé, le yoruba, l’adjagbé, le gengbé, le sahouègbé, le baatonu, le dendi, le ditamari, le fulfuldé et le lokpa. Il ressort de la présentation que la traduction est achevée au niveau de toutes les langues sauf le bariba, le sahouègbé, le gingbé, le yoruba qui sont en cours de finalisation. Au terme des assises, le Congrès a adopté une motion de soutien et d’encouragement au président de la République et à son gouvernement. Les militants et militantes de Moele-Bénin ont réaffirmé leur engagement indéfectible aux côtés du président Patrice Talon.

Joseph TOMONDJI

Partager

Articles similaires

Moele-Bénin : Rodrigue HODE et 7 personnes nommés pour l’appropriation et la vulgarisation des actions du gouvernement

Venance TONONGBE

Le CABINET POLITIKS lance ses activités le 13 décembre 2021 à Cotonou

Venance TONONGBE

A deux jours des communales 2020 au Bénin, Claudine Prudencio lance un dernier appel à la mobilisation

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page