lamétéo.info
Actualités

Sécurité alimentaire et nutrition : 210 enquêteurs sur le terrain pour l’AGVSAN-SA 2021

Partager

La phase de collecte des données pour la réalisation de l’enquête sur l’«Analyse globale de la vulnérabilité de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et les systèmes alimentaires » (AGVSAN-SA) au Bénin démarre cette semaine. Avant d’être déployés sur le terrain, les 210 agents enquêteurs, dont 46% de femmes, recrutés pour cette phase, ont été formés durant deux semaines à Abomey-Calavi par le Programme alimentaire mondial (PAM) et ses partenaires.

Recrutés sur la base de leurs expériences en matière de sécurité alimentaire et de leurs connaissances en sciences sociales, de même qu’en nutrition, les enquêteurs ont reçu une formation aussi bien théorique que pratique, a expliqué Wilfried Chigblo, chargé de suivi évaluation et analyse de la sécurité alimentaire au Programme alimentaire mondial (PAM). La formation s’est accentuée sur la sécurité alimentaire et la nutrition, les deux volets de l’analyse. A en croire l’un des formateurs, Mouchitaba L. Lawani de l’Institut national de la statistique et de la démographie, les agents ont reçu le nécessaire sur toute la procédure à respecter pour la bonne collecte des données sur le terrain.

Un formateur face aux agents enquêteurs

Pour le volet nutrition, qui permettra d’évaluer le degré de la malnutrition à travers les enfants de moins de 5 ans par exemple, les formateurs ont outillé les enquêteurs sur les procédures à respecter pour la bonne prise des mesures anthropomorphiques de cette cible. Yolande Agueh, chargée de nutrition au PAM a souligné combien il est important que les données collectées reflètent effectivement l’état nutritionnel de la population.
L’AGVSAN-SA 2021 vise 26.000 ménages. Les résultats de cette étude permettront à tous les intervenants du secteur de la sécurité alimentaire de disposer d’une base de données à jour afin de mener à bien leur mission de lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition au Bénin. La dernière analyse date de 2017.
Intégralement financée par l’Ambassade des Pays-Bas à hauteur de 615.900 dollars américains (environ 340 millions de francs Cfa), l’AGVSAN-SA 2021 est recommandée par le gouvernement béninois avec l’appui technique et opérationnel des Nations Unies à travers le PAM.

Flore NOBIME

Partager

Articles similaires

Cannes : «Titane» de Julia Ducourneau décroche la Palme d’or

Venance TONONGBE

CRIET: Relevé de ses fonctions, un commissaire de police est mis sous convocation

Venance TONONGBE

Bénin| 100 auditeurs de justice à recruter au titre l’année 2020

Venance TONONGBE

1 Commentaire

Bagadate DIDIER janvier 12, 2022 at 10:13

Vous avez oublié de mentionner que bien que la formation ait pris fin le 08 dernier, les frais de formation des participants n’ont pas été payé jusqu’à l’heure là. Les gens ont quitté le nord par endettement et ont dû s’endetter encore plus pour répartir chez eux.

Reply

Laissez un commentaire