lamétéo.info
Actualités

Communication stratégique et marketing politique en Afrique de l’ouest : la Fondation Konrad Adenauer Stiftung lance un atelier de validation d’un manuel pour les partis politiques

Les responsables des principaux partis politiques en atelier de validation ce mercredi 06 octobre

Dans le cadre des activités de dialogue politique de la Konrad Adenauer Stiftung, cette fondation politique allemande lance du 06 au 08 octobre 2021, un atelier de validation d’un manuel de stratégie et de marketing politique, en présence des leaders et les représentants des principaux partis politiques du Bénin, à Cotonou.

Initié par la Fondation allemande Konrad Adenauer Stiftung en partenariat avec le cabinet Syabonga-Gold, cet atelier de validation s’inscrit dans le cadre du renforcement de la démocratie en Afrique subsaharienne. Selon Dr Stéfanie Brinkel, représentante résidente de la Fondation Konrad en Côte D’Ivoire, présente à l’ouverture de cet atelier « la communication est un maillon essentiel de la vie politique ». C’est pourquoi la Fondation mise sur la formation des différents acteurs politiques à la communication et au marketing politique en mettant à disposition des acteurs politiques, un manuel de communication stratégique et marketing politique.

Dr Stéfanie Brinkel et Gérard Guedègbè, a l’ouverture de l’atelier

Pour l’expert des Médias et communication et directeur général du cabinet Syabonga-Gold, Gérard Sènakpon Guedègbè, sollicité pour la réalisation dudit manuel, il s’agit de mettre en place un guide pour permettre aux acteurs politiques de comprendre eux-mêmes les enjeux du marketing politique et de s’engager dans les questions liées à la formation. En effet, au delà des formations cycliques, organisées par la Fondation à l’intention des acteurs, il était nécessaire de rendre disponible un document technique qui vise à donner la possibilité aux partis politiques de former eux-mêmes leurs membres. « Avec ce manuel, l’acteur politique sera capable d’avoir des messages précis, avoir la capacité de gérer la communication à l’interne de façon résiliente avec les différents démembrement et sections et puis en troisième position, d’avoir des possibilités de faire des campagnes de mobilisation de ressources », a souligné Gérard Guedègbè.

Bénin, Togo, Côte d’Ivoire, trois étapes cruciales pour une validation finale

Cet atelier de validation est le premier d’une série de trois prévues, pour se dérouler au Bénin, au Togo et en Côte d’Ivoire. L’étape du Bénin sera axée sur les éléments qui concernent les jeunes. Celle du Togo s’intéressera aux questions des femmes car elles ont besoin de « beaucoup plus de visibilité au sein des partis politiques », selon le directeur général du cabinet Syabonga-Gold. Pour finir, il y aura une dernière étape à Abidjan, en Côte d’Ivoire qui prendra en compte aussi bien les jeunes que les femmes. C’est à l’issue des trois ateliers dans ces différents pays que sortira un document final.

Photo de famille à la fin de la cérémonie d’ouverture

Au cours de ces trois jours d’atelier de validation, les responsables politiques béninois prendront donc connaissance de ce manuel et feront connaître leur avis et suggestions sur son contenu afin qu’il réponde mieux à leurs besoins.

Rebazar LIDEHOU

Related posts

Présidentielle au Bénin : Discours d’investiture à la candidature du duo Kohoué-Agossa à Allada

Venance TONONGBE

Concours d’entrée dans les lycées techniques au Bénin : Les inscriptions, démarrées ce jour

Venance TONONGBE

L’eau pour fermiers et maraîchers : l’OAPI consacre un dispositif du Béninois Hermann Tankpinou

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire