lamétéo.info
Actualités

Aspirants: «Les heures supplémentaires effectivement effectuées seront payées» [Porte-parole du gouvernement]

Depuis deux ans, certains enseignants aspirants au métier de l’enseignement dans les lycées et collèges engagés dans le programme dit d’Aspiranat, attendent de percevoir les primes liées aux heures supplémentaires. Face aux internautes, le vendredi 27 août, Wilfried Léandre Houngbédji, secrétaire général adjoint et Porte-parole du gouvernement béninois a donné les raisons de ce retard en promettant que les bénéficiaires seront payés.

« Les heures supplémentaires effectivement effectuées seront payées. » Voilà la bonne nouvelle qui pourrait rassurer les enseignants communément appelés “Aspirants” qui se posaient des questions après deux ans d’attente pour entrer en possession de leurs primes d’heures supplémentaires exécutées.

Lors de l’émission intitulée « Rendez-vous avec le Porte-parole», diffusée en ligne, répondant aux préoccupations de certains internautes, Wilfried Léandre Houngbédji a affirmé que les enseignants bénéficiaires des primes d’heures supplémentaires seront payés. Abordant la question du retard accusé par le paiement de ces primes, le Porte-parole du gouvernement révèle qu’il serait dû à des manipulations au moment des décomptes des heures par certains chefs d’établissement. Ainsi, après avoir payé les heures supplémentaires exécutées au titre du premier trimestre de l’année scolaire 2019-2020, il a été observé « un écart très important entre les points faits par les établissements et celui du premier trimestre ». Devant un tel constat, un audit commandité par le gouvernement a révélé des anomalies. « Il s’est dégagé que sur un échantillon de 17% des établissements notés, on a constaté une hausse d’environ 10 millions par rapport aux chiffres révélés par l’audit », a expliqué le Porte-parole du gouvernement. Cette situation a amené l’État à faire un audit général pour « savoir ce qu’il a à payer et ce qu’il ne doit pas payer». Wilfried Léandre Houngbédji a donc déploré ce qu’il a appelé « abuser des ressources publiques» par certains chefs d’établissement.

Gauthier ASSOGBA

Related posts

Loth Houénou libéré selon le procureur de la République du Bénin

Venance TONONGBE

Visite technique, TVM, assurance : un système d’information pour suivre la validité des pièces et l’état des véhicules au Bénin

Venance TONONGBE

Bill et Melinda Gates divorcent après 27 ans de vie en couple

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire