lamétéo.info
Actualités

Moele-Bénin et UDBN : « Il n’a jamais été question de faire rentrer tout le monde au gouvernement» [Wilfried Léandre Houngbédji, porte-parole du gouvernement]

Le porte-parole du gouvernement béninois, Wilfried Léandre Houngbédji, a expliqué ce dimanche 6 juin 2021, les raisons de l’absence de certains partis politiques de la mouvance présidentielle au sein du premier gouvernement du second mandat du Président Patrice Talon.

Invité dans une émission spéciale diffusée sur plusieurs chaînes de télévision, dimanche 6 juin 2021, Wilfried Léandre Houngbédji, secrétaire général adjoint et porte-parole du gouvernement est revenu sur la physionomie du premier gouvernement du second quinquennat de Patrice Talon, notamment sur l’absence remarquable de certaines formations politiques soutenant le pouvoir, dans la nouvelle équipe gouvernementale.
« Il n’y a jamais été question de faire rentrer tout le monde au gouvernement », a déclaré le porte-parole, en réponse à une certaine opinion qui attendait Moele-Bénin et UDBN au gouvernement comme ce fut le cas du PRD.
Et pour cause, vu les défis à relever, le président Patrice Talon n’a voulu renouveler toute l’équipe gouvernementale, synonyme d’un recommencent. « Nous sommes dans un contexte où des réformes majeures ont été entreprises, depuis 5 ans, commencent à produire du résultat. Et le Chef de l’État a considéré que si aujourd’hui, il devait faire un réaménagement d’envergure de l’équipe gouvernementale, il aurait quelque part une sorte de recommencement de l’œuvre », a justifié le porte-parole.

Au milieu, des journalistes, Wilfried Leandre Houngbédji porte-parole

Et de poursuivre : « Le président a parlé avec les partis qui le soutiennent pour leur expliquer sa démarche, sa logique et je crois qu’il se sont compris… Et ça c’est l’attitude d’un homme d’État, pas d’un politicien qui est soucieux de ce que son pays va devenir».
Ainsi, à l’arrivée, sur l’ensemble des trois partis en dehors du BR et UP, le chef de l’État a porté son choix sur le PRD de maître Adrien Houngbédji pour faire son entrée au gouvernement. Quant à Moele-Bénin et UDBN, « ils ont des postes de commandement notamment au niveau des préfectures ».
Pour le secrétaire général adjoint du gouvernement, cela traduit « le respect de la parole donnée » du chef de l’État. « C’est quelqu’un qui sait tenir ses engagements », a conclu Wilfried Léandre Houngbédji.

Related posts

Commission de l’UEMOA : Jonas Gbian a un nouveau département

Venance TONONGBE

Douanes béninoises: Voici l’intégralité du décret portant AOF de la direction générale

Venance TONONGBE

À Ajavon, Victor Topanou a un conseil inspiré de la situation de Talon en 2013

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire