lamétéo.info
Actualités

Wilfried Léandre Houngbédji SGA et porte-parole du gouvernement béninois : la toile salue “la prime à l’engagement et à la compétence”

Qu’ils soient pro-talon, simples observateurs de la vie politique ou dans l’opposition, les internautes ont salué la nomination de Wilfried Léandre Houngbédji, désormais secrétaire général adjoint et porte-parole du gouvernement béninois, lui qui durant le premier quinquennat de Patrice Talon, a été le communicant du Palais. Retour en petites phrases choc sur une nomination saluée de tous.

Révélé en 2016, lors de la campagne présidentielle aux côtés de Pascal Iréné Koupaki, alors candidat à ladite élection, ce journaliste-chroniqueur qui était en service au journal La Nation, devient une pièce maîtresse à la Présidence de la République du fait de sa compétence et de son engagement. Depuis ce mardi 25 mai 2021, l’ancien directeur de la communication à la Présidence de la République, au cours du premier mandat du Président Talon, devient à la fois Secrétaire général adjoint du gouvernement et porte-parole du même gouvernement.

Ce quadragénaire qui s’était plusieurs fois engagé dans le débat public en s’exprimant sur la politique de son pays, à travers des ouvrages à succès [ Liberté et Devoir de Vérité (mai 2008), Scandales sous YAYI (décembre 2008) Chroniques d’une élection annoncée fatidique (décembre 2009) ] se met davantage au service de la République avec sa compétence reconnue.

“La prime à l’engagement et à la compétence”

« C’est exceptionnel. Il ne porte pas le titre de ministre mais il est le porte-parole du gouvernement », se réjouit Constant Agbidinoukoun, journaliste béninois à la retraite sur une émission de E-TÉLÉ, diffusée sur les réseaux sociaux. Cette nomination montre que « le Président lui fait confiance. Et c’est un mérite! », a-t-il ajouté.
« C’est la prime à l’engagement et à la compétence », fait observé un utilisateur du réseau social WhatsApp dans un forum public.

Commentaire d’un internaute

Et les commentaires s’enchaînent les uns après les autres, tous sont unanimes sur le choix de Wilfried Léandre Houngbédji. « Pour moi, en plus du fait que la nomination réponde au principe de l’homme qu’il faut à la place qu’il faut, c’est une satisfaction personnelle. La consécration de ce que la mission a été bien accomplie », Yves Dakoudi, activiste des réseaux sociaux et proche du pouvoir Talon. « C’est un bon Monsieur il connait son job, son travail, il ne badine pas. Je le félicite pour sa nomination. La patience est la meilleure amie de la connaissance. Je vous souhaite un bon boulot dans votre nouveau fauteuil. Merci au PR », souligne un autre. Et Luc Antoine Amègnissè, souvent critique envers l’équipe du pouvoir en place de reconnaître : « On a beau tout dire, il faut reconnaître au moins que ce monsieur connait son travail. D’hier à aujourd’hui, le niveau a changé. Bravo ! Maintenant c’est un nouveau challenge qui commence…»

Venance TONONGBE

Related posts

Journaux béninois: 5 fois plus chers que ceux de l’Europe et de l’Amérique

Venance TONONGBE

Année de paix, 2020 en sera-t-elle réellement?

Venance TONONGBE

Bénin| Recherche scientifique et innovation : vers un enseignement supérieur de développement ?

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire