lamétéo.info
Actualités

« Vous allez commencer par parcourir les chaînes pour dire encore qu’on ne respecte pas les droits de l’homme au Bénin », Agossa tacle ses amis opposants

Partager

Iréné Agossa n’est pas du tout tendre avec l’opposition radicale qui a appelé à boycotter l’élection présidentielle du 11 avril dernier au Bénin alors qu’il fait partie lui même de l’opposition au pouvoir de Patrice Talon. Au lendemain de l’annonce provisoire des résultats donnant Patrice Talon vainqueur de la présidentielle, le colistier de Kohoué Corentin, lors d’une déclaration de presse mercredi 14 avril, a attaqué ses amis de l’opposition.

« Ils vont dire demain sur votre médias que Talon est mauvais. Mais qui a favorisé la réélection de Talon? C’est bien eux », a déclaré Iréné Agossa devant la presse nationale et internationale. Et de se demander : « Pour quel intérêt, des gens censés peuvent le faire ? »
Le candidat du mouvement Restaurer la Confiance (RLC) à la vice-présidence accuse l’opposition à laquelle il appartient d’avoir favorisé la réélection du pouvoir pour continuer à exister sur le plan international et en tirer bénéfice. « Ils font de la misère du pays et des populations un fonds de commerce. Parce que tant que Talon sera là, eux, ils vont passer sur toutes les chaînes internationales pour dire qu’il n’y a pas de droit de l’homme. Il n’y a pas de respect de droit de l’homme », dénonce le militant suspendu du parti Les Démocrates à la veille de la présidentielle.

« Vous l’avez laissé, le président revient et vous allez commencer par parcourir les chaînes pour dire encore qu’on ne respecte pas les droits de l’homme », a-t-il insisté.


Partager

Articles similaires

Des passagers qui se battent pour trouver une place dans l’avion et ça se passe en Afrique

Venance TONONGBE

Bénin: liste des mutations des enseignants du secondaire de la Donga au titre de l’année 2020

Venance TONONGBE

Appel à l’isolement du Bénin : Céphise Béo Aguiar en appelle au devoir de sagesse des anciens dirigeants du pays

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page