lamétéo.info
Actualités

Capture d’écran : Reckya Madougou reconnaît les messages envoyés à Modeste Kérékou et clarifie

Partager

Alors qu’une certaine opinion accusait le ministre Modeste Kerekou d’avoir monté de toutes pièces les messages en captures d’écran brandis lors d’une conférence de presse, faisant allusion à une «offensive collective» à mener vers Patrice Talon, impliquant des chefs d’État de la sous région, reçus malencontreusement de Reckya Madougou, selon des informations de Matin Libre, l’opposante déposée en prison depuis le 5 mars 2021, reconnaît être l’auteure des messages. Et clarifie.

Aux lendemains de l’arrestation de Reckya Madougou, accusée de financer des actions dites de terroriste pour déstabiliser le pouvoir en place, le ministre béninois des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi, Modeste Kérékou avait révélé avoir reçu de manière malencontreuse des messages de l’opposante au pouvoir du président Patrice Talon fin 2018 via whatsapp. Il concluait que ces messages constituant des «preuves irréfutables que dame Madougou est mal intentionnée et conspire depuis longtemps» contre le Bénin.

LIRE AUSSI : Modeste Kérékou accuse Reckya Madougou de “conspirer” contre le Bénin depuis 2018

Selon nos confrères de Matin Libre, Reckya Madougou, candidate recalée à l’élection présidentielle du 11 avril prochain reconnaît être l’auteur des messages mais conteste la conclusion tirée par Modeste Kerekou. « Selon ses confidences, n’ont rien à voir avec un quelconque complot avec des chefs d’Etat de la sous-région contre le régime de la Rupture. Mais plutôt avec la démolition de la résidence les Filaos et sa transformation en « Jardin de Mathieu », rapporte Matin Libre.
Et d’ajouter : « Reckya Madougou affirme s’être investie, après la sollicitation de la fratrie, afin de sauver la résidence où a vécu Feu Général Mathieu Kérékou. Après ses plaidoyers officieux auprès des chefs d’Etat, la question a été discutée entre certains et ils ont convenu d’envoyer un émissaire à Patrice Talon pour lui porter leurs conseils amicaux sur le sujet, se fondant sur la mémoire du Général et les désirs de ses héritiers qui, par le truchement de Reckya Madougou, les ont saisis par courrier. »
Sa démarche fait suite à une demande de Moïse Kérékou, le frère du ministère qui serait rendu au domicile de Reckya Madougou dans ce sens.


Partager

Articles similaires

Bénin – Conseil national de l’éducation: Changer d’école, l’exhortation de Céphise Aguiar aux nouveaux membres

Venance TONONGBE

Décès de 07 soldats béninois au front : Les Démocrates et l’Union Progressiste le Renouveau, unis pour exprimer leur tristesse et leur soutien

Venance TONONGBE

Première mesure après la tournée gouvernementale au Bénin : le prix de l’huile à la baisse

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page