lamétéo.info
Actualités

Affaire Madougou : “le Togo ne saurait s’ingérer dans les préoccupations de politique intérieure d’un pays voisin”, réagit un ministre togolais

A l’occasion d’une interview accordée à AfricaPresse.paris, le Ministre des Droits de l’homme, de la Formation à la Citoyenneté, chargé des relations avec les Institutions de la République, Christian Trimua, de passage à Paris, s’est prononcé sur l’affaire Reckya Madougou qu’il a qualifié de “politique intérieure du Bénin”.

« Les questions électorales étant des questions internes au Bénin, le Togo ne saurait s’ingérer dans les préoccupations de politique intérieure d’un pays voisin et ami. Vous me permettrez donc de ne pas commenter davantage une question qui relève de la politique intérieure du Bénin, avec lequel nous nous devons de garder de nos bonnes relations diplomatiques et amicales. » Voilà la première réaction officielle d’un membre du gouvernement togolais sur l’affaire Reckya Madougou.

Candidate recalée à l’élection présidentielle d’avril prochain au Bénin, Reckya Madougou, ex-conseillère du Président de la République togolaise est actuellement en détention provisoire au Bénin. Elle est accusée par la justice béninoise d’avoir mené des actes dits de terroristes dans le cadre du scrutin présidentiel à venir.

Interrogé sur le dossier, le ministre togolais des droits de l’homme s’est refusé de se prononcer sur une affaire qui relève de “la politique intérieure” du “pays voisin et ami”.

Reckya Madougou

Toutefois, il a reconnu les qualités de Reckya Madougou liées à sa contribution pour le développement du Togo lorsqu’elle conseillait le président togolais Faure Gnassingbé. « Mme Reckya Madougou a effectivement été conseillère du Président de la République togolaise et a apporté une grande contribution au développement de l’inclusion financière au Togo », a reconnu Christian Trimua.

Related posts

Présidentielle au Bénin: Le duo Kohoué-Agossa à l’assaut de Porto-Novo

Venance TONONGBE

Démission à la CRIET: « Le juge que je suis n’est pas indépendant », dénonce Essowé Batamoussi

Venance TONONGBE

Fermeture frontières Nigéria-Bénin à la contrebande : des vendeuses du marché Dantokpa s’essoufflent !

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire