lamétéo.info
Actualités

Parrainage à la présidentielle au Bénin : « Iréné Agossa a une morale saine » (État major du duo Kohoué-Agossa)

Partager

Dans un message dont Lameteo a pris connaissance, l’état major du duo Kohoué-Agossa est revenu sur le processus interne de leur parti Les Démocrates, les ayant conduit à obtenir le parrainage et réfute toute thèse de trahison.

Le duo candidat à l’élection présidentielle du 11 avril prochain au Bénin, Corentin Kohoué et Iréné Agossa n’a pas trahi le parti Les Démocrates. Voilà le message que l’état major du duo Kohoué-Agossa veut que l’opinion retienne. « Corentin Kohoué et Iréné Agossa ne sont pas des traîtres comme veulent le faire croire certaines voix qui s’élèvent du camp du parti Les Démocrates », a déclaré l’équipe de campagne du duo avant de rappeler : « Depuis son adhésion au parti Les Démocrates, Iréné Agossa a toujours clamé sa volonté de travailler pour que sa formation politique participe à l’élection présidentielle ».

Abordant la question de la procédure de recherche du parrainage, l’équipe de Restaurer la confiance (RLC) estime que le colistier de Kohoué a joué franc jeu contrairement aux autres membres de son parti. « Très tôt, Iréné Agossa s’est engagé pour l’obtention du parrainage pendant que les instances du parti Les Démocrates ont passé tout le temps à pourfendre les lois, les réformes et à dire publiquement que le parti n’irait pas à la quête du parrainage », explique l’état major de Kohoué et de son colistier Agossa.
Selon lui, cette option radicale et visible cachait une autre : « Pendant que le parti montrait cette face au peuple, une autre équipe en cachette négociait avec les élus pour avoir le parrainage ». « Le colistier de Corentin Kohoué n’a jamais rien caché ni au peuple ni à ses camarades du parti Les Démocrates », a-t-il conclu en appelant les autres membres de Les Démocrates à se joindre à l’équipe pour faire gagner le duo Kohoué-Agossa.

LIRE AUSSI : Présidentielle au Bénin : « L’opposition est bel et bien présente à cette élection. Ce qui fait d’elle une élection inclusive » (Iréné Agossa)

A souligner que Corentin Kohoué et Iréné Agossa ont été suspendus du parti Les Démocrates quelques jours avant les dépôts de candidature à la Commission électorale nationale autonome (CENA). On leur reprochait d’avoir pris des initiatives personnelles sans se référer au parti dans le cadre de la recherche du parrainage.

Hazizath ISSAKOU

Partager

Articles similaires

Décès de Rosine Soglo : les confidences de Nicéphore Soglo, son époux

Venance TONONGBE

Sécurité maritime dans le Golfe de Guinée : 1000 marins français et un important arsenal sur les côtes

Venance TONONGBE

Tentative de coup d’État au Burkina Faso : annoncé arrêté, le président Kaboré prend une mesure

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire