lamétéo.info
Actualités

Reckya Madougou: « Nous ne nous laisserons pas priver d’une troisième élection »

Dans un message publié sur sa page Facebook ce lundi 15 février, Reckya Madougou, candidate du parti “Les démocrates” à la présidentielle d’avril 2021 au Bénin, réaffirme son engagement à aller jusqu’au bout dans le processus électoral en cours malgré l’invalidation de sa candidature par la Commission électorale nationale autonome (CENA) pour défaut de parrainage. Elle revient d’ailleurs sur les blocages dont elle se dit victime pour avoir lesdits parrainages, conformément aux dispositions de la loi.
Lire ici l’intégralité de son message.

Mes chers compatriotes,

Je m’adresse à vous, convictions à tout jamais chevillées au corps, énergie mobilisée, et plus que tout motivée par l’amour profond pour notre patrie.

Au moment où le peuple béninois se prépare à prendre part à une élection présidentielle que le President sortant souhaite sans opposition, il est important de rappeler à toutes les parties prenantes la nécessité de s’assurer que le processus électoral soit inclusif, transparent, équitable et crédible.

Tous les acteurs en charge de l’organisation du scrutin devront faire montre d’impartialité et éviter d’être inféodés. Toute la classe politique ainsi que les forces de défense et de sécurité devront s’abstenir de toute action, susceptible de menacer l’intégrité physique et la tranquillité des Béninoises et des Béninois ou de compromettre notre vivre ensemble.

Je n’ai pas de doute que la police républicaine et notre armée nous rendront fiers. Du moins je l’appelle de tous mes vœux. J’ose espérer que plus aucune goutte de sang ne sera versée dans notre pays dans le cadre d’une élection.

En ce qui concerne notre candidature, comme vous le savez déjà, nous avons déposé un dossier en règle et la CENA ne nous a notifié que l’absence de parrainages. C’est le lieu de rappeler que toutes nos démarches relativement au parrainage n’ont pu prospérer. Les fiches de parrainage, des députés et Maires à qui incombent la responsabilité de parrainer ont été purement et simplement confisquées par les responsables des partis politiques de la mouvance. Pire, la totalité des élus à même de parrainer les candidats ont accordé leur parrainage à trois candidatures relevant toutes de la mouvance présidentielle et alliés.

Si nous sommes attachés au rayonnement de notre démocratie dans le concert des Nations, nous devons être capables de garantir et de préserver le droit de tous les béninois à participer librement, par le biais de la future élection présidentielle, à la conduite des affaires publiques de notre pays ; de protéger les droits fondamentaux. Par ailleurs, tous les opposants en exil devraient pouvoir rentrer en toute sécurité et sans conditions. La situation de nos compatriotes emprisonnés pour leurs opinions politiques figurent également parmi les préoccupations du parti « Les Démocrates ».

Le Peuple Béninois est un peuple libre. Il n’acceptera pas la mainmise d’une pensée unique sur cette campagne électorale. Nous ne nous laisserons pas priver d’une troisième élection.”

Related posts

Bénin Covid19| Apprentis narcotiques, passagers belliqueux, chauffeur imprudent : immersion dans un mini-bus Calavi-Cotonou

Venance TONONGBE

École Béninoise : la tenue kaki désormais obligatoire dans les écoles privées

Venance TONONGBE

Bénin_Législatives2019 : les listes Progressistes et Républicaines de la 24è circonscription contestées

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire