lamétéo.info
Société

ANPE : Une formation de requalification en faveur de 80 conducteurs à la demande des entreprises

Pour répondre à la demande des entreprises qui ne trouvaient pas à embaucher des jeunes conducteurs d’engins lourds, 80 conducteurs titulaires de permis B bénéficient d’une formation de requalification en conducteurs d’engins de terrassement en génie civil dans le cadre du Programme du perfectionnement, de reconversion et de requalification des demandeurs d’emploi (P2RDE) de 2020, une oeuvre de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE).

40 jeunes conducteurs, venus de six départements départements du Bénin que sont le Zou, le Littoral, les Collines, la Donga, l’Alibori, l’Atacora et le Borgou, suivent actuellement, pendant dix jours, une formation de requalification de titulaires de permis B en conducteurs d’engins de terrassement en génie civil, à Hêvié, dans la commune d’Abomey-Calavi. La phase pratique de cette formation a démarré le 24 pour prendre fin le 30 janvier, après trois jours de séance théorique.
Une première phase, tenue du 11 au 20 janvier dernier, avait déjà mis des entreprises demandeurs, 40 jeunes venus des départements du Couffo, du Mono, de l’Atlantique, du Plateau et du l’Ouémé, désormais aguerris pour conduire les engins lourds.

Des conducteurs en situation pratique

Pour Célestin Hounsou, Directeur du département Perfectionnement et de la reconversion à la direction générale de l’ANPE, cette formation est une réponse aux demandes des entreprises qui cherchent des conducteurs de ce profil qui malheureusement sont rares. Ladite formation va donc assurer aux bénéficiaires leur insertion professionnelle car leur recrutement est déjà garantie par ces entreprises demandeurs.
“Très heureux” “très fiers”, “nous en avons rêvé”, voilà entre autres, les impressions lâchées par des bénéficiaires de la formation. Tous se sont réjouis de la qualité de la formation qui d’ailleurs a été entièrement prise en charge par l’ANPE.

Hazizath ISSAKOU

Related posts

Bénin : “La porte du non retour” a où se fixer, Fréjus Le Miroir en fait un tableau pour salon

Venance TONONGBE

[Allô Psy] : Comment gâte-t-on un enfant ?

Venance TONONGBE

Journée mondiale du coton : À Genève, Lolo Andoche vend le “Kanvo” béninois

Venance TONONGBE

1 Commentaire

HOUNKPATIN Minton Janis janvier 28, 2021 at 6:49

Je suis un conducteur des engins de Terrassement en génie civil au Bénin. J’ai besoin des offres par rapport à cette formation

Reply

Laissez un commentaire