lamétéo.info
Actualités

Bénin. Organes consultatifs, négociation, appui financier : ce que perdent la CSPIB, la CSTD, l’UNSTB, la CGTB et la CSUB

Une élection, c’est comme n’importe quel concours. Beaucoup d’appelés, peu d’élus. Au nombre de cinq (05) sur les huit (08) centrales et confédérations syndicales du Bénin, voici le sort réservé aux perdants de la troisième édition des élections professionnelles effectuée hier 24 janvier 2021.

A l’issue du scrutin professionnel, la Centrale des syndicats de secteurs privé, parapublic et informel du Bénin (CSPIB), de la Centrale syndicale des travailleurs debout (CSTD), l’Union nationale des syndicats de travailleurs du Bénin (UNSTB), de la Confédération générale des travailleurs du Bénin (CGTB) et la Centrale des syndicats unis du Bénin (CSUB) perdent gros sur le paysage syndical au Bénin.
Conformément aux dispositions contenues dans le décret N” 2O2O _ 458 DU 23 septembre 2O2O portant différentes formes d’organisations syndicales de travailleurs et critères de leur représentativité en République du Bénin, signé par le président de la République Patrice Talon, ces organisations syndicales ne sont plus représentatives pour avoir eu moins 20 % des suffrages exprimés aux élections professionnelles. Par conséquent, elles sont exclues de toutes les instances de négociation tant au niveau national que dans les départements et communes. Seules les centrales et confédérations syndicales représentatives “se répartissent les sièges dans Ies fora de représentation, proportionnellement aux résultats des élections professionnelles nationales, départementales, municipales ou communales et au nombre de places disponibles dans le secteur considéré” ( article 8). Et à l’article 9 de renchérir : « Seules les centrales ou confédérations syndicales représentatives sont invitées aux manifestations officielles organisées par le Gouvernement ou autres autorités administratives, dans Ia limite des places disponibles.»
Le portefeuille de ces 5 organisations désormais non représentatives est aussi atteint. Plus de subvention de l’État. « Seul le caractère représentatif du syndicat lui donne droit à l’appui financier de I’État, de I’entreprise ou de l’établissement s’il y a lieu », indique le décret.

Les trois organisations syndicales représentatives

Au terme des décomptes, la CSTB, la CSA Bénin et la COSI Bénin sont les trois organisations syndicales à même de représenter les travailleurs avec respectivement 26,56%, 23,08% et 22,01%, pour le compte des 5 prochaines années.

Venance TONONGBE

Related posts

Madougou-Agossa: RLC dénonce la “politique de deux poids deux mesures” à propos du parrainage par Les Démocrates

Venance TONONGBE

“L’évaluation diagnostique des 24 août et 7 septembre 2019 n’a rien apporté de positif à l’école béninoise”, constate le FRONT

Venance TONONGBE

Mortalité de nouveaux-nés au Bénin-2018 : causes de 2363 décès

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire