lamétéo.info
Société

Programme quinquennal 2021-25 pour l’éradication de la pauvreté : voici le projet “ Mon village est mon Paris” d’Africa-cultures international institut

24 ans de réflexion et de préparation spirituelle pour aboutir à un projet qui va faire sortir de la pauvreté, tous les pays africains engagés en commençant par le Bénin en 1000 jours. C’est l’un des points forts du contenu du programme quinquennal 2021-2025 de l’OING Africa-cultures international institut du Vizir Olofindji Akandé. Ce programme a fait l’objet d’un lancement ce dimanche 27 décembre 2020 à Cotonou.

Dans les détails, le sous projet “ Mon village est mon Paris”, du “Programme de la Renaissance Africaine engendrant la renaissance de l’humanité” pour lequel les facilitateurs de richesse seront recrutés, comprend 21 ouvrages communautaires pour chaque village et quartier de ville. Il sera par exemple construit 50 000 épiceries dans les villages du Bénin. Gérées par les communautés locales, ces épiceries constituent un vivier pourvoyeur d’emplois et de richesse.
Après deux ans d’expérience au Bénin, les meilleurs facilitateurs de richesse seront affectés à partir de 2023 dans les autres pays africains et dans les Caraïbes comme “représentants résidents du programme africain” pour gagner le pari de l’éradication de la pauvreté dès 2025.

Payement de dette spirituelle pour les torts causés et retour des âmes de tous les ancêtres africains le Vizir Olofindji Akandé en parle dans cette vidéo

Autres points forts du quinquennat

L’éradication de la pauvreté passe également par la bonne santé des populations. A cet effet, Africa-cultures international institut envisage de créer un Centre de santé endogène (CES) par village ou quartier de ville du Bénin et l’étendre en Afrique et dans le monde. Ces centres seront une concentration de solutions endogènes dans le domaine sanitaire.
Par ailleurs, l’OING encouragera fortement au cours de ce quinquennat, l’épargne et l’investissement dans un cadre entrepreneurial en équipe pour avoir des entreprises africaines solides et prospères qui résistent aux temps.

Il faut rappeler qu’ Africa-cultures international institut et le Conseil mondial des organisations panafricaines avaient organisé en 1996, à Yaoundé au Cameroun, le forum OUA (Organisation de l’Union Africaine) des ONGs panafricaines. C’est à l’issue de ce forum que les participants ont décidé d’éradiquer la pauvreté alarmante en Afrique d’ici l’an 2025.

Venance TONONGBE

Related posts

Business en ligne : du rêve au cauchemar, le choix reste déterminant

Venance TONONGBE

Cécité et déficience visuelle au Ceg Dantokpa: 300 élèves dépistés grâce à Lions club Cotonou Saphir

Venance TONONGBE

Bopa – Ouidha: Soroptimist international Bénin et Fondation Éliane Lagasse au secours d’écoles et maternité

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire