lamétéo.info
Actualités

Bénin-Nigéria: « Dites au président Talon de ne pas ouvrir la frontière », auraient confié les populations de Madekali à Bako-Arifari

L’ancien ministre des affaires étrangères du Bénin, Nassirou Bako-Arifari a révélé lundi 21 décembre 2020 que les populations de Madekali, ville frontalière avec le Nigéria, à l’extrême nord du Bénin, ne voulaient pas de l’ouverture desdites frontières, unilatéralement fermées par le pays voisin.

Bako-Arifari était porteur d’une doléance des populations de Madekali à l’endroit du chef de l’État béninois, Patrice Talon, à propos de la fermeture des frontières terrestres entre le Bénin et le Nigéria. Le député de la localité et ex-ministre des affaires étrangères du Bénin l’a fait savoir lundi lors d’une soirée politique de la fondation Friedrich Ebert.

LIRE AUSSI Bénin face au Nigéria : «Avec la fermeture des frontières, L’Etat a introduit un élément nouveau dans la fiscalité au Bénin », observe Bako-Arifari

« Dites au président Talon de ne pas ouvrir la frontière. Nous ne voulons pas qu’on ouvre la frontière », lui auraient confié les populations lors d’une tournée avant que la réouverture des frontières n’interviennent le 16 décembre dernier. Le député s’est rendu compte que la fermeture a été vécue comme une opportunité par les populations de cette localité. « Tout ce qu’on dit interdit, entre, sort, passe et est capitalisé » fait-il observé. Ce qui l’amène à dire qu’en réalité, “c’est le Nigeria qui a perdu plus de ressources avec la fermeture de la frontière que le Bénin.”

Nassirou Bako-Arifari

Ce même contact est partagé par le spécialiste des relations bénino-nigérianes, John Igué, lui aussi présent à cette soirée politique. « Au Nigéria, il y a 626 marchés qui s’ouvrent tous les jours. Ces 626 marchés ont été proprement impactés par la fermeture des frontières et cela s’est renchéri sur le taux d’inflation », illustre John Igué.
« Les Nigérians, les fois à venir réfléchiront par 10 fois avant de décider de la fermeture des frontières. Et ça je considère que c’est un acquis de cette situation que nous avons vécue », a conclu Nassirou Bako-Arifari.

Related posts

Bénin – BEPC 2020 : voici les dates, heures et établissements des oraux et d’EPS de l’Atlantique

Venance TONONGBE

Au Bénin, le prix des amandes de karité est maintenu à 100fr CFA le kilo

Venance TONONGBE

Refus de la restitution des trésors royaux par la France : voici le message d’espoir d’un cadre du ministère des Affaires Etrangères du Bénin

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire