lamétéo.info
Actualités

A Toucountouna, l’ANPE lance la Journée communale de l’emploi

Quelques jours après le démarrage des travaux entrant dans le cadre de la 9ème édition de la quinzaine nationale de l’emploi, l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), a lancé ce lundi, la Journée communale de l’emploi (JCE) à Toucountouna.

Cérémonie de lancement par des autorités

« Toutes les potentialités économiques des communes ne sont pas exploitées pendant que les jeunes désertent leurs milieux pour les grandes villes à la recherche d’un emploi. Aussi l’on ne perçoit pas souvent la place des collectivités territoriales à la base dans la résolution de la problématique de l’emploi des jeunes ». Ce sont là les propos du Directeur général de l’ANPE représenté à la cérémonie officielle par Mesmin FAYIHOUN, Directeur du département du Développement Local de l’Emploi Rural (DDLER), qui justifient l’initiative des Journées communales de l’emploi. Pour Michel YOTTO, Secrétaire général adjoint du ministère des PME et de la promotion de l’Emploi, cette journée est la bienvenue : « La curiosité peut amener à se demander quel enjeu soutend la démarche consistant à dédier des journées à l’emploi dans les communes ! Il a lieu de faire observer que toutes les potentialités économiques des communes ne sont pas exploitées pendant que les jeunes désertent leurs milieux pour les grandes villes à la recherche d’un hypothétique emploi. Mieux, les questions liées à l’emploi des jeunes à la base et au développement local par un accompagnement et un suivi personnalisé ne sont pas toujours les priorités à tous les niveaux ». Quant au Maire de la commune hôte, le problème de la précarité de l’emploi est préoccupant en dépit des efforts du gouvernement. « Nous sommes ici parce que, animés dune volonté de nous retrouver aux côtés de nos frères éprouvés dans leur vécu quotidien par le manque d’orientation, le manque d’emploi. Nous voulons par notre présence rompre la monotonie dans leur vie qui certainement constitue un poids lourd à supporter. La précarité de l’emploi continue dêtre un lourd fardeau pour le développement économique de notre pays », a-t-il soutenu.

Déroulée durant des heures, cette journée devrait permettre aux jeunes de la commune, aux cadres de l’ANPE et aux cadres et agent de l’administration communale et autres chefs des services déconcentrées de réfléchir aux activités à mener pour exploiter les potentialités économiques de la commune. C’est aussi l’occasion de présenter les nouvelles mesures du Gouvernement sur l’emploi, d’une part et d’autre part de partager des témoignages de réussite de jeunes de la commune aussi bien par l’emploi salarié que par l’emploi indépendant.

Une jeunesse au rendez-vous

Quid de la quinzaine nationale de l’emploi ?

Dans le but de baisser le taux de chômage, conformément à la vision du gouvernement béninois, la quinzaine nationale de l’emploi est née pour favoriser une solidarité nationale entre différents acteurs pour une meilleure synergie d’actions autour du problème du chômage et du sous-emploi. La quinzaine se veut donc une occasion pour “renouveler un contrat social fort afin d’asseoir dans la conscience collective, la nécessaire solidarité nationale autour de la question de l’emploi des jeunes et des femmes”.

Related posts

« Nous sommes du côté du peuple mais pas de l’opposition», Guy Mitokpè, député opposé au processus de la révision de la constitution en cours

Venance TONONGBE

Extraction de l’or à Perma: entre désastre sanitaire et environnemental, les orpailleurs artisanaux s’accrochent à la vie

Venance TONONGBE

Violences post électorales: Raïmath D. Moriba appelle à un sursaut patriotique

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire