lamétéo.info
Politique

Interview de Talon: « Je me réjouis de ce que le président Yayi Boni ait pris le temps de lire l’interview », dixit le ministre Orounla

Alain Orounla, ministre de la communication et porte parole du gouvernement béninois a réagi le mercredi 30 septembre 2020 à la réponse de Boni Yayi, l’ancien président, à l’interview du président Patrice Talon à Jeune Afrique.

Le ministre Orounla dit se réjouir « de ce que le président Yayi Boni ait pris le temps de lire l’interview très structurée donnée par le président de la République ». Et d’ajouter : « je crois que, comme la plupart des Béninois, il a apprécié la teneur, la tonalité des réponses apportées par le président de la République, sans tabou et sans langue de bois ». En revanche, le porte parole du gouvernement pense que l’ancien président, Boni Yayi n’a pas bien compris la pensée de son successeur, Patrice Talon. « L’ex-président Yayi n’a pas dû bien comprendre les propos du Chef de l’Etat à son endroit ».

Il se lance alors dans un exercice d’explication de la pensée du président Talon car Boni Yayi dans sa réplique, avait souligné qu’il serait objet de menace de la part de son successeur. « Loin d’être une menace ou des invectives comme il a pu le relever dans sa réponse, il s’agissait tout simplement, d’une invitation renouvelée du président de la république qui avait déjà eu l’occasion lors du discours du 01 août d’inviter ses prédécesseurs à la modération, à la sagesse, en toute humilité à l’aider à construire ce pays donc Il ne s’agissait ni de menace ni d’invective la preuve est que, il est rare de pouvoir riposter une menace lorsqu’on est réellement menacé », a expliqué Alain Orounla.

Rebazar LIDEHOU

Related posts

Bénin: Dans l’ombre de la destitution d’Emanuel Golou du Psd, Manssougbodji reprend la main

Venance TONONGBE

Bénin| Le maire de Grand-Popo réagit à la démission de son 1er adjoint

Venance TONONGBE

Bénin – Communales 2020: D’un secteur à l’autre, tour d’horizon de ces femmes et jeunes candidats de l’UDBN

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire