lamétéo.info
Société

Il faut de l’eau au chevet de son lit avant tout acte sexuel

« L’eau au bord du lit c’est capital. Il faudrait que l’homme arrive à nettoyer son urètre après l’acte sexuel ». Cette posologie est soumise à tout homme qui désire se prévenir contre les infections urinaires et la prostatite.

« Au cours d’un acte sexuel, nous avons un certain nombre de lubrifiants au niveau de la femme qui pénètre dans l’urètre de l’homme. Des poils peuvent pénétrer aussi. Ce qui pourrait créer après la prostatite et des infections », confie Jean Gaëtan Vikou, chercheur en phytopharmacie et responsable de KAYA SARL, à Lameteo.

Pour le chercheur, uriner après un acte sexuel est un rituel obligatoire pour évacuer la petite remontée de microbes qui peut atteindre la vessie et causer des problèmes. Et pour y arriver, il faut avoir “l’eau au chevet de son lit” ; en prendre un verre juste après l’acte sexuel pour “déclencher le besoin de faire pipi”. Plus question donc de faire l’amour, se câliner et s’en dormir ou se rhabiller sans ce rituel.

Related posts

Faible taux de vaccination en Outre-mer : un médecin accuse le Vodoun

Venance TONONGBE

Lolo Andoche : “Official”, la nouvelle collection haute gamme disposition à prix étudié

Venance TONONGBE

Congrès national de l’Association des Professeurs de Français du Bénin : Les clarifications du SG Anicet Mègnigbèto

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire