lamétéo.info
Actualités

Mauvaise qualité des services GSM au Bénin : Des députés posent six questions au gouvernement

L’opérateur de téléphonie mobile, MTN Bénin est accusé par 21 députés d’offrir de mauvais services aux consommateurs Béninois. Dans un courrier déposé ce 24 août 2020 sur la table du président du parlement béninois, le député Gbadamassi et ses collègues ont posé une série de questions au gouvernement. Lire ici ces questions

Questions au gouvernement

1- Un réseau GSM peut-il commercialiser une offre sans en informer l’ARCEP et en avoir l’autorisation ?
2- Au regard de la réglementation en vigueur, MTN est-il fondé à agir directement sur les comptes mobiles des abonnés de communications électroniques ? Sinon quelles sont les sanctions y prévues et quelles sont les mesures prises par l’ARCEP pour réparer les différents préjudices subis ?
3- Quelles dispositions le gouvernement prend t-il pour remédier à ce genre de désagréments, lesquels, ajoutés à la mauvaise qualité des services de ce réseau, mettent à mal les échanges et le monde des affaires ?
4- Comparativement à d’autres pays de la sous- région, le constat est clair que les abonnés béninois du réseau MTN payent cher pour une qualité de service peu satisfaisante, quelle est la politique du gouvernement pour l’amélioration de la qualité du service et la réduction des tarifs ?
5- A quand la couverture globale du territoire national du réseau MTN, quand on considère sa durée d’existence et son chiffre d’affaires ?
6- Au regard de l’accroissement démographique du Bénin, ne serait-il pas opportun d’envisager un contrat avec d’autres prestataires pour renforcer la concurrence et une meilleure prestation ? Dès lors que ces opérateurs semblent considérer notre pays comme terre conquise en flouant au pied les textes de la République.

A souligner que selon la procédure, le gouvernement est invité à donner réponses à ces différentes questions dans les jours à venir.

Rebazar LIDEHOU

Related posts

Marche de l’opposition béninoise interdite : le préfet Codjia sur les traces de Toboula

Venance TONONGBE

Violences post électorales: Raïmath D. Moriba appelle à un sursaut patriotique

Venance TONONGBE

Check info : Non, Noël Chadaré, SG de la COSI-BÉNIN, ne part pas à la retraite en 2022

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire