lamétéo.info
Société

Bénin – Covid-19: Lolo Andoche fait un don de 500 000 F de masques à la Police Républicaine

Partager

La marque de prêt-à-porter béninoise fait don de plusieurs masques de protection à la Police Républicaine du Bénin pour aider à protéger les agents contre le covid-19.

La prestigieuse maison de couture de prêt-à-porter made in Bénin, Lolo Andoche, a fait une donation de 500 000 francs CFA de masques, confectionnés par ses soins, à la Police Républicaine. Cette cérémonie s’est déroulée le vendredi 24 avril dernier dans les locaux de la marque en présence du patron de la marque, le styliste Charlemagne Andoche Amoussou et du Directeur administratif et financier de la Direction générale de la Police Républicaine, l’officier supérieur André Okoundé, dans le cadre de la solidarité nationale contre le covid-19.

Cérémonie de remise des masques à la Police Républicaine

“Je remercie la marque Lolo Andoche portée par son responsable pour ce don. Ces masques seront très utiles pour les agents ” a indiqué le Directeur général de la Police Républicaine, qui recevait quelques minutes plutôt dans son bureau, avant la cérémonie de remise, Charlemagne Amoussou.

Ce don est le deuxième geste de solidarité envers la République depuis le début de la crise du covid-19 pour soutenir l’effort national de lutte contre cette pandémie. D’une valeur d’un million de nos francs, un don de 1000 masques a été fait il y a quelques jours par Lolo Andoche à la prison civile de Cotonou pour renforcer le dispositif mis en place par le gouvernement pour contrer cette maladie dans les prisons.

Pionnier dans le prêt-à-porter au Bénin, cette maison de couture entend à travers ces donations, soutenir les efforts des autorités à protéger davantage les populations. Pour Lolo Andoche, plus qu’un engagement, c’est un devoir sans conditions et l’entreprise espère être utile au pays qui l’a vue naître il y a 25 ans.


Partager

Articles similaires

Best CEO AWARD culture et mode: Lolo Andoche commence 2020 en trophée!

Venance TONONGBE

Au Bénin, à 71 ans il viole deux mineures : son dossier transféré à la CRIET

Venance TONONGBE

“Il n’est pas bon que l’homme soit seul” : Les célibataires invités à une rencontre à Cotonou

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire