lamétéo.info
Actualités

Covid-19 : espoirs africains en terre malgache!

Partager

Le Madagascar a donc franchi le Rubicon. Alors même que les recherches vont dans tous les sens pour trouver le remède miracle contre le covid-19, c’est en cette terre africaine détachée du continent que pourrait venir le salut. Porteur de la bonne nouvelle, c’est le Président Andry Rajoelina lui-même qui a mis la planète au fait du miracle malgache. Le Covid-Organics ou encore CVO, c’est le nom du produit qui servira à terrasser le malin covid qui continue encore à se jouer de l’intelligence humaine.

Sans même attendre la moindre homologation de l’Organisation Mondiale de la Santé (Oms), le Président malgache a annoncé l’officialisation de la mise en circulation de ce produit fait maison qui non seulement prévient le coronavirus mais aussi renforce le système immunitaire et soigne le mal. Ce qui, à n’en point douter, est une prouesse à l’état actuel de la recherche contre cette maladie qui fait des milliers de victimes surtout en Occident.

Cette prouesse malgache est donc un fait de bravoure pour l’Afrique toute entière qui prouve ainsi au monde que le miracle peut venir des terres africaines. Désormais, à côté du traitement à la chloroquine homologué par l’Oms, un autre produit typiquement africain fera ses preuves, du moins en Afrique, le Covid-Organics. Même s’il est trop tôt pour crier victoire, il faut tout de même saluer le mérite des chercheurs malgaches qui ont réussi à apporter la preuve que plus rien ne se fera sans la contribution de l’Afrique. Et plus encore, dans la lutte contre le Covid-19 où les chercheurs occidentaux semblent être en baisse de forme.

Mais il faudra aussi saluer un autre mérite, non moins grand celui-là aussi. Celui du Président malgache qui n’a pas eu froid aux yeux pour annoncer la mise en circulation du CVO sans s’en référer d’abord à la faîtière de la santé mondiale, l’Oms. Contrairement à d’autres pays africains où les remèdes locaux contre le Covid-19 semblent être encore mal appréciés ou ignorés par les gouvernants, Andry Rajoelina a préféré faire honneur au local. En agissant ainsi, il inscrit son pays au rang de ceux, très peu nombreux, qui ont fait l’option de stratégies propres à eux pour riposter contre les affres du coronavirus.

Alors, si le Covid-Organics parvient effectivement à enrayer la progression de la maladie à Madagascar, il pourrait devenir la panacée contre le mal sur tout le continent et même au-delà. Ainsi, ce produit pourra, à défaut de s’imposer à l’Oms, attirer son attention en vue d’une vulgarisation à l’échelle planétaire. Et là, on peut bien imaginer l’impact que cela peut avoir au niveau du rayonnement de l’Afrique. Alors, tout en craignant un refus du CVO par l’Oms, il faut espérer qu’il devienne avec ou avant d’autres remèdes africains, l’un des premiers traitements à cent pour cent efficace contre le Covid-19. Car comme le dit l’adage, peu importe que se soit la femme qui tue le serpent quand bien même l’homme serait là. Ce qui importe, c’est que le serpent soit mort.

Raoul HOUNTONDJI

Partager

Articles similaires

Wikipedya : Désormais disponible en Fongbé, une nouvelle ère pour le partage du savoir

Venance TONONGBE

Valorisation du patrimoine et sécurité renforcée au Bénin : des décisions prises au sujet d’Abomey et Ouidah

Venance TONONGBE

Hadj 2021: « Cesser immédiatement la campagne de collecte d’argent en cours », la mise en garde du gouvernement béninois

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page