lamétéo.info
Société

Visuel transfert de dîmes via MoMo: l’église catholique n’est pas mêlée, MTN Bénin s’excuse

Partager

La semaine écoulée, un visuel de Mtn Bénin proposant le paiement mobile de dîmes et frais de demandes de messes pour le compte des Paroisses St Michel de Cotonou, la plus grande du Bénin, et St Paul de Zogbadjè a suscité diverses réactions sur les réseaux sociaux. Plusieurs personnes se sont indignées par rapport à l’indécence de cette communication en ce temps de crise sanitaire. Approchées, les deux paroisses disent être étrangères au visuel en question. Quant à l’opérateur de téléphonie mobile MTN Bénin, il a reconnu son erreur et s’excuse.

 

Le visuel en question

Mercredi 8 avril, la publication par Mtn Bénin d’un visuel proposant aux internautes le paiement de demandes de messes et dîmes via MoMo Pay, un moyen de paiement mobile proposé par le réseau Gsm, a déclenché une polémique sur les réseaux sociaux, Facebook en l’occurrence. Cette publication y a fait l’objet de diverses interprétations et commentaires désobligeants voire sarcastiques envers l’Église. Mariano Dingni II par exemple, un internaute, a pu écrire sur sa page Facebook : « au lieu de prier pour la disparition du Coronavirus, les églises catholiques, en collaboration avec Mtn, s’activent à continuer leur escroquerie capitaliste qui nous a toujours ruinés ».
Yves Dakoudi, web activiste et écrivain, n’est pas moins incisif sur sa page Facebook : « Et donc, tout ce qui intéresse en ces temps de Coronavirus, c’est le cash. La religion et le capitalisme sauvage ». Ces commentaires, échantillons de nombreux autres ont suscité, à leur tour, d’autres réactions d’internautes remettant en cause la paternité de l’Église par rapport au visuel controversé. Qu’en disent, en effet, les responsables des paroisses concernées ?

« Nous n’avons aucunement été à l’initiative de cette affiche »

Francine Aïssi Houangni, vice-présidente du conseil pastoral paroissial de la paroisse St Michel de Cotonou est sans équivoque : « Nous n’avons aucunement été à l’initiative de cette affiche qui circule sur les réseaux sociaux ». Selon les explications de Cosme Chodaton, vice-président du conseil paroissial des affaires économiques de la même paroisse, « les deux numéros MoMo que les initiateurs et auteurs du visuel ont présentés appartiennent à la paroisse St Michel bien avant l’avènement de la pandémie actuelle ». Il ajoute que « les paiements de demandes de messes et autres par le canal desdits numéros ont été initiés depuis deux ans quasiment, pour satisfaire à la demande des paroissiens qui n’arrivent pas à faire le déplacement sur la paroisse aux heures d’ouverture du secrétariat ».

Du côté de la paroisse St Paul de Zogbadjè, la seconde paroisse concernée, sise dans la commune d’Abomey-Calavi en zone périurbaine, le curé n’est pas moins surpris. « Je ne suis pas l’initiateur de ce visuel. Le code marchand ciblé appartient à la paroisse, mais a été initié pour faciliter plutôt la collecte de fonds dans le cadre des travaux en cours sur la paroisse en chantier depuis décembre » affirme-t-il.

Les excuses de Mtn Bénin

A travers deux courriers datés du 9 avril adressés aux curés des paroisses concernées, Mtn Mobile Bénin S.A. a présenté ses excuses pour l’incident intervenu. Selon ces courriers, la publication du visuel s’inscrit dans le cadre de la sensibilisation sur la limitation des déplacements par ces temps de crise sanitaire. « Notre seul objectif était d’aider nos abonnés désireux de satisfaire ce besoin (demandes de messes et paiements de dîmes NDLR), de le faire sans se déplacer de chez eux, afin de se protéger du Coronavirus » expliquent ces courriers signés de Hermann Ahouandjinou, Directeur ventes et distribution de la structure. « Nous avons noté –déplorent les courriers– qu’une mauvaise interprétation en a été faite par certains internautes ». Et d’ajouter, « nous vous prions, cher Curé, de bien vouloir accepter nos sincères excuses pour les commentaires qui ont été faits sur les réseaux sociaux qui ne reflètent pas l’objectif de ce visuel ». Par la même occasion, la société s’est engagée à associer l’Église à toute initiative analogue ultérieure : « nous vous promettons, à l’avenir, de partager avec vous toutes communications que nous entreprenons sur le paiement via Mobile Money en ce qui concerne les églises ». Aïssi Houangni, pour sa part, « rassure que la paroisse Saint Michel de Cotonou reste sensible aux difficultés actuelles générées par le Covid-19 et prie constamment pour les intentions de tous ses paroissiens et fidèles du monde entier en vue de meilleurs jours ».


Partager

Articles similaires

Viol de 2 sœurs jumelles à Abomey-Calavi : Le présumé auteur risque la prison à perpétuité

Venance TONONGBE

Sensibilisation et dépistage du diabète : les clubs Lions de Cotonou Émeraude et Cotonou Cigogne chez les hommes des médias

Venance TONONGBE

Grammy Awards 2021: 5è étoile pour Angélique Kidjo

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire

You cannot copy content of this page