lamétéo.info
Actualités

Covid-19 : “ Nous risquons des milliers de morts au Burkina Faso ! ”, alerte l’Institut FREE Afrik

Partager

L’Institut FREE Afrik a déclaré que la pandémie de Coronavirus au Burkina Faso entraînera des milliers de morts s’il n’y a pas “des réponses collectives et individuelles conséquentes”, alors que le pays compte 207 cas confirmés et déplore 11 décès liés au Covid-19, à la date 28 mars 2020.

“Nous risquons des milliers de morts si nous n’opposons pas des réponses collectives et individuelles conséquentes. Plus qu’ailleurs, l’efficacité de l’action publique et des réponses collectives comportent des enjeux de survie de la Nation”, a averti l’Institut FREE Afrik dans un document rendu public le vendredi 27 mars 2020.

“Nous pouvons nous éloigner de ce péril par une mobilisation générale robuste, vigoureuse, urgente et intelligente des communautés à la base“, a ajouté l’Institut.

Cet institut qui a mis en place un programme de veille et de prospectives stratégiques qui s’appuie sur des chercheurs de son réseau national et international a rappelé la mobilisation communautaire qui a permis de limiter certaines épidémies en Afrique “ dont Ebola en Afrique de l’ouest et en RDC”.
“La mobilisation communautaire est notre arme principale face à l’épidémie, elle est indispensable et urgente (…) La véritable arme dont nous disposons est donc la mobilisation communautaire, qui constitue le meilleur moyen accessible pour limiter la propagation de cette épidémie, dans l’attente d’un vaccin efficace” a conclu l’Institut FREE Afrik.
A cet égard, il a cité des actions : “ les citoyens burkinabès s’approprient les mesures de protection individuelle et familiale ; l’innovation sociale est développée en urgence au niveau local, dans les quartiers lotis et non lotis, dans les cours, etc.”

Venance TONONGBE

Partager

Articles similaires

Coup d’État au Burkina Faso : les mutins mettent fin au mandat présidentiel Christian Kaboré

Venance TONONGBE

Soutiens de Talon sur les réseaux sociaux: voici ce qu’avait proposé Fred Houénou au ministre Orounla

Venance TONONGBE

Lutte contre le terrorisme : le Bénin a “une chance qu’il faut absolument qu’on utilise “, selon Lionel Zinsou

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire