lamétéo.info
Société

Bénin – Culture : La bibliothèque d’Alain Ricard sanctuarisée chez les Dominicains

Ce mardi à Cotonou, Bérénice Ricard, l’épouse de feu Alain Ricard a remis la bibliothèque du chercheur à la communauté catholique des Dominicains. Cet acte s’est traduit par le don d’une importante quantité d’ouvrages de l’ancien directeur de recherche émérite au CNRS par une délégation composée de l’enseignant des lettres, Vignondé Jean Norbert, de l’historien de l’art, Joseph Adandé… tous, amis du couple.

Un lot des ouvrages

Ce don symbolise la vie de cet ancien chercheur au Centre IRD de Lomé, et ancien directeur du CREDU, aujourd’hui Institut français de recherches sur l’Afrique, à Nairobi de 1989 à 1991. « La vie d’Alain Ricard repose sur deux piliers : le premier, c’est sa passion pour la recherche, la recherche désintéressée pour faire découvrir l’Afrique dans sa réalité profonde. Et il l’a menée jusqu’au bout. Le deuxième, c’est sa spiritualité, cette foi catholique qu’il vivait à la fois intensément et discrètement. Or la communauté dominicaine est ouverte à la recherche, à la science », témoigne Vignondé Jean Norbert pour donner du sens à l’acte posé. Madame Ricard, quant à elle, s’est réjouie de la destination de la bibliothèque de son époux. « On cherche une demeure pour ses livres et on y est ici », a-t-elle soutenu. La bibliothèque est composée des collections revue Esprit, revue Politique africaine, des études littéraires africaines…

Vignondé Jean Norbert tenant en main, un exemplaire des livres

Les Pères Missodé Antoine-Augustin et Joseph Ameka, respectivement responsable de la communauté dominicaine et responsable de la bibliothèque ont salué l’initiative. Déjà, le Père Missodé pense que ce fonds documentaire sera très utile pour la nouvelle université de la communauté créée au Burkina Faso, il y a deux ans et ouverte à la recherche.

De la gauche à la droite, les Pères Missodé Antoine-Augustin et Joseph Ameka
Vue partielle de la bibliothèque des Dominicains


Ce don intervient quatre ans après le décès du Bordeaulais, spécialiste des littératures africaines.

Venance TONONGBE

Related posts

Showbiz ivoirien : l’artiste Skelly, “l’oiseau rare” s’est éteint

Venance TONONGBE

Concert: Après Cotonou, Dadju n’ira plus à Dakar comme prévu

Venance TONONGBE

24h pour nettoyer la planète : Sensibilisation et nettoyage, l’association ALLOGO crée l’événement dans une école d’élites et au cimetière d’Abomey

Venance TONONGBE

Laissez un commentaire